Pas de paracyclisme en 2020 à Baie-Comeau

Photo de Steeve Paradis
Par Steeve Paradis
Pas de paracyclisme en 2020 à Baie-Comeau
Les paracyclistes ne prendront pas d'assaut les rues du secteur Mingan cet été.

Les événements victimes de la pandémie de COVID-19 se comptent par dizaines. Le dernier en lice est l’épreuve de Baie-Comeau de la Coupe du monde de paracyclisme sur route, prévue en août.

« L’UCI (Union cycliste internationale) voulait la tenir, l’épreuve, mais la réalité nous dit que c’est pratiquement impossible, car les athlètes viennent de partout sur la planète », d’expliquer la directrice générale de l’événement, Christine Brisson, qui vient de rendre la décision publique. « Le Canada contrôle ce qui se passe sur son territoire, mais pas ce qui se passe ailleurs. On ne peut pas prendre de chance », a-t-elle ajouté.

Tout ne serait cependant pas perdu, car l’organisation étudie toujours la possibilité de tenir les championnats québécois de cyclisme sur route élite, mais un peu plus tard que prévu à l’origine, soit en septembre.

« On travaille avec la Fédération (québécoise des sports cyclistes), qui parle au gouvernement, et on pense que le vélo est un des sports que le gouvernement devrait permettre rapidement. Dans ce genre d’épreuve, la distanciation sociale, c’est quelque chose de faisable et pour ce qui est des spectateurs, ils devront être plus répartis que sur le parcours que regroupés à la ligne d’arrivée », d’enchaîner la directrice générale.

Bon pour les affaires

Mme Brisson fait aussi remarquer qu’après des semaines de confinement et une reprise vraisemblablement timide des affaires, la Manicouagan pourra difficilement se passer de l’apport économique des 400 personnes attendues pour ces championnats québécois.

« Dans les circonstances, l’aspect économique est important. Contrairement aux paracyclistes, les compétiteurs vont manger dans les restaurants et coucher à l’hôtel. Il faut aussi dire qu’en septembre, la saison touristique est plus tranquille, si saison touristique il y a. »

Si cet événement a bel et bien lieu, les organisateurs y incluront aussi la troisième édition du Défi Vélo Manicouagan, ouvert à tous, ainsi que la Randonnée familiale.

Christine Brisson et son équipe estiment que d’ici fin mai ou début juin, l’organisation « aura une bonne idée si c’est faisable ou pas ».

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des