Le commerce du détail reprend vie

Par Charlotte Paquet 10:13 AM - 05 mai 2020
Temps de lecture :

Propriétaire de trois commerces sur Place La Salle, Ian Beaulieu était particulièrement heureux de reprendre les affaires lundi.

Avec la réouverture des commerces de détail ayant pignon sur rue, un autre volet de l’économie retrouve ses ailes en cette période de déconfinement graduel au Québec. S’il y en pour qui le sourire est plus facile depuis quelques jours, ce sont bien les commerçants concernés.

Au magasin Spin sport & plein air du centre-ville Place La Salle à Baie-Comeau, Ian Beaulieu, qui possède deux autres boutiques dans le même secteur, savoure cette reprise des activités avec la clientèle sur place.

« On est contents, c’est sûr qu’on est très contents », avoue celui qui, en homme d’affaires avisé, a essayé d’ajuster le tir pour s’en sortir le mieux possible pendant la fermeture.

Cette adaptation est passée par la vente par téléphone, mais aussi par la mise en œuvre du commerce en ligne via le site Internet de Spin. « Ça été un bon volet pour nous autres pour continuer à faire quand même pas mal de ventes. Faire des ventes, c’est une chose, mais rester présent avec le consommateur, c’est important. » D’ailleurs, malgré la réouverture des portes, la promotion du commerce en ligne se poursuivra.

Avec le retour à une certaine normalité, le marchand affirme ne pas s’être fixé « d’objectifs astronomiques ». Le personnel reviendra au travail graduellement au gré de la nouvelle demande.

Par ailleurs, M. Beaulieu croit que les dernières semaines ont fait réaliser aux gens « qu’ils consomment trop et qu’ils consomment mal ». À son avis, ils privilégieront probablement la qualité et la durabilité d’un bien à l’avenir et son magasin pourrait en tirer profit.

Parmi les mesures prises en lien avec la santé publique, Spin a désormais une station de désinfection des mains à l’entrée, des indications au sol pour assurer la distanciation physique de deux mètres à partir du comptoir-caisse et une limitation de l’accès aux cabines d’essayage à deux clients en même temps. « Tous les vêtements qui sont essayés par les clients et pas pris sont mis de côté pour une demi-journée », ajoute le propriétaire.

Télé-Jeux vidéo

Chez Télé-Jeux vidéo sur le boulevard La Salle, c’était également un retour en activité lundi et les nombreuses affiches portant l’inscription « Ouvert » dans la vitrine l’annonçait aux passants.

« On est contents de rouvrir », indique la gérante du commerce, Christine Paquet, qui poursuivait en fin d’avant-midi lundi la mise en place de nouvelles façons de faire pour respecter les consignes de santé publique, comme des flèches au sol pour la circulation des clients (limités à deux par famille) et le retrait du plancher de vente des peluches et des costumes d’Halloween non emballés.

Au retour des locations de DVD et autres, une opération de désinfection sera effectuée. Quant aux produits de nettoyage écoresponsable de la marque Pure, vendus dans le commerce, le remplissage des bouteilles vides ne se fera plus par les clients, mais par le personnel.

« Ça va changer un peu le travail », confirme Mme Paquet, tout en ajoutant que les heures d’ouverture sont réduites, toujours pour se conformer aux consignes.

Propriétaire de Télé-Jeux vidéo, Denis Gagné ajoute que le retour au travail de l’ensemble du personnel se fera graduellement. Il explique avoir suggéré aux employés de partager les heures de travail disponibles et ainsi continuer de se qualifier à la Prestation canadienne d’urgence.

Partager cet article