COVID-19 : Info-aidant plus populaire de 501 % en avril

Photo de Johannie Gaudreault
Par Johannie Gaudreault
COVID-19 : Info-aidant plus populaire de 501 % en avril
Le service Info-Aidant a vu son nombre d'appels et courriels augmenter de 501 % en avril. Courtoisie

La plateforme d’accompagnement des proches aidants chapeautée par l’Appui pour les proches aidants d’aînés, Info-Aidant, a vu son nombre de services d’information augmenter de 501 % pour le mois d’avril comparé à l’an passé, en raison de la pandémie de la COVID-19 et l’évolution des mesures concernant les CHSLD. Ce service téléphonique et courriel permet aux aidants de trouver de l’aide au quotidien.

Le mois dernier, Info-aidant a été sollicité 73 % de plus qu’au même moment en 2019. « Nous avions déjà observé une augmentation en mars 2020 par rapport à l’an passé, et en avril les besoins ont explosé », contextualise Geneviève Gravel, coordonnatrice du service. En effet, entre mars et avril 2020, les sollicitations ont presque doublé. C’est en particulier vrai pour les besoins en information, multipliés par 6, mais c’est aussi le cas pour les besoins d’écoute (+252 % d’augmentation).

La situation en CHSLD a notamment généré un grand désarroi et une véritable recherche d’informations. « Les mesures ont beaucoup évolué au fil du mois. Il a fallu savoir quels étaient les critères d’accès, les proches aidants se sont demandé comment convaincre les directions des établissements… », rappelle Guillaume Joseph, directeur général de l’Appui.

Les proches ayant un aîné en CHSLD ne sont pas les seuls à avoir contacté le service Info-aidant. « Beaucoup d’aidants ne sont pas concernés par la situation des CHSLD. Les situations sont très diverses et les proches aidants répondent à des enjeux multiples », soutient M. Joseph.

Plusieurs aidants se sont notamment retrouvés en première ligne, et souvent seuls, pour prendre soin de leur proche. En particulier, certains proches aidants vivant avec leur aîné sont confrontés à la suspension des services de répit (accueils de jour, aides à domicile…) et à la peur de transmettre la maladie au quotidien. Ils font face à un fort sentiment d’épuisement physique et moral. «Il y a notamment un grand besoin de se confier  », explique Geneviève Gravel.

L’augmentation des services rendus en écoute par Info-aidant s’explique notamment par cette hausse des besoins, la plateforme étant dédiée à répondre à ces enjeux.

Info-aidant est un service téléphonique d’écoute, d’information et de références professionnel, confidentiel et gratuit. Il s’adresse aux proches aidants  et à leur entourage, aux intervenants et aux professionnels de la santé. Les conseillères et conseillers d’Info-aidant sont formés à écouter, renseigner et orienter les proches aidants vers les services disponibles. « Il ne faut pas hésiter à nous contacter, nous pouvons aider les aidants ! », conclut le directeur général de l’Appui.

Sur tout le territoire de la Côte-Nord, plus de 400 proches aidants ont accepté de passer un test de dépistage afin de pouvoir visiter et accompagner un membre de la famille vivant dans un CHLSD. C’est ce qu’a dévoilé la préfète de la MRC de La Haute-Côte-Nord, Micheline Anctil, le 12 mai dernier. « Il y en a moins de dix qui ont refusé de subir le test », a-t-elle ajouté.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des