Baie-Comeau verse 50 000 $ pour la relance du tourisme

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
Baie-Comeau verse 50 000 $ pour la relance du tourisme
Les entreprises touristiques du territoire de la MRC de Manicouagan pourront obtenir le soutien du nouveau fonds d'aide en prévision de la prochaine saison touristique. On aperçoit ici une scène du Musée forestier d'antan de Franquelin. Photo Marie-Pier Cloutier

La Ville de Baie-Comeau verse 50 000 $ dans un nouveau fonds de relance de l’industrie touristique, géré par la corporation Innovation et développement Manicouagan afin de soutenir ce secteur de l’économie touché très durement par la pandémie de coronavirus.

Réunis le lundi 25 mai en séance régulière par visioconférence, les élus ont autorisé cet appui financier, conditionnellement à ce qu’un montant identique soit redistribué au sein d’entreprises touristiques sur le territoire de la municipalité.

« Il faut que nos interventions soient là quand les investissements des autres paliers de gouvernement sont là. Nous, ça nous permet d’être là pour soutenir, pour conclure ensemble un beau fonds, un fonds qui va servir de levier, qui va servir à soutenir les entreprises dans le domaine du tourisme, qui en ont grand besoin », a précisé le maire Yves Montigny.

Selon ce dernier, la Manicouagan se prépare en vue de la prochaine saison touristique. « On aime les gens de l’extérieur, on veut qu’ils viennent nous visiter au moment opportun, au moment où on sait que ce sera possible, où on sait que la santé publique va nous donner le pouvoir de le faire. »

Si Baie-Comeau lance le bal en confirmant un appui de 50 000 $, d’autres organisations de développement économique poursuivent les discussions afin de confirmer leur contribution, a indiqué le maire.

L’objectif financier du tout nouveau fonds n’est pas déterminé pour l’instant. Même que toutes ses ficelles ne sont pas encore attachées. « C’est un signal important qu’on veut donner que la Ville est là (…) pour s’assurer que notre saison touristique puisse se faire sans heurts », a lancé le maire.

Appui au cégep

La dernière séance du conseil municipal a aussi permis aux élus de Baie-Comeau de confirmer une contribution de 100 000 $ au cégep de Baie-Comeau destinée à son projet de 10 M$ d’agrandissement pour la construction d’un pavillon de recherche et d’innovation en forêt boréale. L’argent est puisé dans le fonds Toulnustouc.

« J’ai toujours dit que je voulais prendre l’argent du fonds uniquement pour agir comme levier. Et là, c’est un levier phénoménal parce qu’on prend 100 000 $, qu’on contribue avec l’argent du milieu et ça va nous lever 90 cents dans la piastre », a précisé M. Montigny.

En effet, le cégep compte sur un programme d’aide du ministère de l’Économie et de l’Innovation pour financer 90 % des 10 M$. Une réponse est attendue d’ici l’automne.

Le milieu doit donc contribuer pour 10 %, soit 1 M$. Déjà, l’établissement d’enseignement et son Centre d’expérimentation et de développement en forêt boréale (CEDFOB), qui emménagera dans le nouveau pavillon, ont confirmé une participation de 500 000 $.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des