La Vallée des Roseaux conclut sa deuxième plus lucrative campagne

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
La Vallée des Roseaux conclut sa deuxième plus lucrative campagne
La présidente d’honneur de la campagne 2019-2020 de La Vallée des Roseaux, Myriam Hotte, a dévoilé avec fierté le résultat de 456 280 $ lors de la conférence de presse tenue sur la plateforme Zoom.

La Vallée des Roseaux vient de conclure la deuxième plus lucrative campagne de financement de son histoire avec une récolte de 456 280 $.

En conférence de presse virtuelle lundi, la maison de soins palliatifs a dévoilé le résultat de la campagne 2019-2020, présidée par Myriam Hotte, directrice générale adjointe de la firme Groupe conseil TDA de Baie-Comeau. Le montant a frôlé le record de tous les temps de 460 366 $ enregistré en 2017-2018.

« Les sommes amassées sont le résultat de diverses activités organisées par une multitude d’organismes, de groupes et d’individus qui ont à cœur La Vallée des Roseaux », a souligné Mme Hotte, en citant notamment la loterie de la FADOQ de Hauterive, la soirée Vins et fromages et la randonnée Vélo-Vallée.

Le succès de la dernière campagne, jumelé à d’autres éléments, notamment une subvention gouvernementale inattendue de 38 000 $, permet à la maison de soins palliatifs d’enregistrer un excédent de quelque 126 000 $ cette année. Il s’agit d’une excellente nouvelle puisque que la prochaine campagne s’annonce plus difficile en raison des contraintes liées à la pandémie de COVID-19.

En ce moment, les fonds dans les coffres de La Vallée des Roseaux lui permettent de faire face aux frais fixes pour les six à sept prochains mois. Ces frais sont de 117 000 $ par mois pour un total de 1,4 M$ par année, dont la moitié provient du soutien de la communauté.

Le calme plat

« Depuis le mois d’avril, il y a peu de sous qui rentrent », a noté Dany Belzile, président du conseil d’administration de l’organisation. L’Alliance des maisons de soins palliatifs du Québec anticipe une baisse de 35 % des revenus en dons en 2020-2021. « C’est sûr que ça peut nous inquiéter un peu », a admis M. Belzile.

En raison du rehaussement des salaires attribué par le gouvernement Legault aux travailleurs du réseau de la santé dans un contexte de pandémie, les émoluments des préposées de la maison ont également été augmentés afin d’assurer leur rétention le plus possible. « C’est une masse salariale de plus de 50 000 $ (d’ajout) qui devra être absorbée cette année », a expliqué M. Belzile.

Contrairement à la tradition, l’annonce du résultat de la dernière campagne n’a pas coïncidé avec le lancement de la nouvelle. On préfère attendre encore un peu pour connaître les prochains assouplissements des mesures gouvernementales au sujet de la pandémie et leurs impacts sur les prochaines activités de financement.

Par contre, une activité est déjà confirmée, soit l’achat d’une boîte de Vins et fromages à emporter à l’occasion de la fête des Pères. Elle vient remplacer la traditionnelle soirée sur le même thème.

Admissions en hausse

En 10 ans, le taux d’admission à La Vallée des Roseaux a connu une hausse de 46 % grâce à l’élargissement des critères. Réservés auparavant aux personnes atteintes de cancer en phase terminale, ses services s’étendent aujourd’hui aux gens en fin de vie, peu importe la nature de leur maladie.

Selon la directrice générale de la maison, Marie-Ève Plante, le nombre d’admissions est ainsi passé de 80 à 90 personnes par année à près de 132 aujourd’hui.

Précédentes campagnes de financement
2019 : 437 424 $
2018 : 460 366 $
2017 : 378 295 $
2016 : 334 400 $
2015 : 358 000 $
2014 : 453 688 $
2013 : 346 233 $

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des