Toujours pas d’eau à Saint-Georges, mais l’électricité revient dans le secteur Marquette

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
Toujours pas d’eau à Saint-Georges, mais l’électricité revient dans le secteur Marquette
Les citoyens du quartier Saint-Georges pourraient être privés d'eau encore pendant une bonne partie de la journée de mardi. Photo Ville de Baie-Comeau

Décidément, la journée du 13 juillet n’aura pas été la meilleure pour la Ville de Baie-Comeau, qui a eu à composer avec un bris d’aqueduc affectant tout le quartier Saint-Georges et une longue panne de courant touchant cette fois-ci l’ensemble des citoyens du secteur Marquette.

Les résidents des quartiers Saint-Georges, Sainte-Amélie, Saint-Nom-de-Marie et La Chasse ont été soudainement privés d’électricité vers midi trente. La cause : un bris majeur au poste Bégin causé par un isolateur sur la ligne d’alimentation principale de 69 kV.

Pour cette raison, il a été impossible de réalimenter temporairement les clients. La Ville avait d’abord estimé le rétablissement du service électrique autour de 17 h, en précisant cependant qu’il s’agissait d’une estimation optimiste.

Finalement, la lumière aura jailli dans les chaumières aux environs de 19 h.

Doublement affectés

Les quelque 2 000 citoyens du quartier Saint-Georges ont été doublement affectés lundi puisqu’une interruption planifiée de l’approvisionnement en eau prévaut depuis le début de la matinée. Elle doit permettre de réparer un bris à une conduite située sur le boulevard Comeau.

« C’était un bris surveillé depuis un certain temps. La situation ne se dégradait pas, dont il a été décidé de planifier une journée pour investiguer », a expliqué Mathieu Pineault, coordonnateur aux communications à la Ville.

Il ne peut s’avancer encore sur le moment où le service sera rétabli. « Vers 23 h, on saura si le roc nous causera du trouble ou pas », a-t-il souligné.

Les travaux de réparation pourraient se prolonger pendant une bonne partie de la journée de mardi.

La population du quartier Saint-Georges ne l’a pas facile avec le réseau d’aqueduc. On se souviendra qu’en novembre 2019, les gens ont été privés d’eau pendant 72 heures, du jamais vu dans l’histoire de la municipalité.

Partager cet article

1
Laissez un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
André D'Astous Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
André D'Astous
Invité
André D'Astous

Cette conduite d’eau date de 1964. Avec 2 bris majeurs dans un court laps de temps pourquoi ne pas tout simplement la remplacer. Au Québec c’est la mode, on laisse tout aller en décrépitude avant de remplacer les infrastructures. Changer cette conduite aurait dû être fait bien avant dans une perspective d’entretien préventif. Étant la ville la plus taxée au Québec, il est inacceptable d’avoir de telles interruptions de services. Sans parler des rues qui sont dans un piteux état. Je me demande où va l’argent de nos taxes. Les élus en place ne font tout simplement pas la job.… Read more »