Espace K Théâtre sort la culture en plein air

Photo de Steeve Paradis
Par Steeve Paradis
Espace K Théâtre sort la culture en plein air
Éric Dufour, Jessie Lecours, Véronique Landry et Daniel Ongaro sont les lecteurs de Lectures de confinement, présentées à la place de la Biosphère par Espace K Théâtre.

Espace K Théâtre se refuse à se laisser abattre par le coronavirus et a proposé pour cet été trois activités culturelles extérieures regroupées en un seul projet, bien nommé Culture retrouvée.

Contes de quartier est l’une de ces activités, au demeurant fort populaire. Dans un parcours déambulatoire, chaque quartier est sillonné et raconté par un conteur. Les gens découvrent ainsi la petite histoire du quartier et ce qui se cache derrière le nom de ses rues.

« La réponse du public est surprenante. Il y a des gens qui font toutes les visites de quartier de leur secteur », confie la dirigeante d’Espace K Théâtre, Josée Girard, en ajoutant que certains citoyens bonifient la visite en y greffant des anecdotes du coin.

Il reste deux journées à ces Contes de quartier. Le 10 août, les visites se feront dans les quartiers La Chasse et Mgr-Bélanger. Le 17, ce sera au tour de St-Nom-de-Marie et N.-A.-Labrie.

Les lectures de confinement sont une autre des propositions de la troupe. Installés à la place de la Biosphère, quatre comédiens font une lecture publique de textes de 250 mots écrits par les citoyens, qui accrochent leur prose sur une corde à linge installée sur place. Après une première lecture le 22 juillet, Espace K récidivera les 5 et 19 août.

Pour les aînés

Finalement, Le ménestrel déconfiné s’adresse particulièrement aux aînés, qu’ils soient en résidence ou non. Le comédien Jean-Claude Rochette livre ainsi quelques chansons du répertoire français des jeunes années du public cible, évidemment invité à joindre sa voix à celle de l’artiste.

« On est justement à la recherche d’endroits dans le secteur Mingan. On est prêts à aller dans la cour avant des gens, car les aînés à la maison nous l’ont demandé », de lancer Mme Girard.

Quant aux prochaines prestations de groupe du Ménestrel déconfiné, elles auront lieu aujourd’hui mardi aux résidences du Père-Méthot, ce jeudi au Château Baie-Comeau, le 26 août à l’Oasis des Pionniers et le 27 à la Résidence Raymond D’Auteuil.

Évidemment, toutes ces activités se déroulent dans le strict respect des mesures de distanciation physique imposées par la santé publique. Pour Culture retrouvée, la troupe a reçu 20 000 $ du Conseil des arts et des lettres du Québec et près de 5 000 $ de la Ville de Baie-Comeau.

Survivre malgré tout

Ne roulant évidemment pas sur l’or, Espace K Théâtre a été frappé de plein fouet par la pandémie, à un niveau jugé « inquiétant » par la patronne.

« On a eu pour 100 000 $ de projets qui sont tombés à l’eau pour 2020. On a pu en déplacer quelques-uns pour 2021, mais la situation est très préoccupante », laisse-t-elle tomber.

Autre source d’inquiétude pour Josée Girard, « quand le froid va s’installer, qu’est-ce qu’on va faire? On ne pourra plus être dehors, comme présentement. » Elle s’inquiète aussi pour les artistes, à la fois pour leurs sources de revenus que leur santé en cette ère de pandémie.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des