Les traverses piétonnières ne sont pas à prendre à la légère

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
Les traverses piétonnières ne sont pas à prendre à la légère
Deux activités de sensibilisation au respect des traverses piétonnières se sont déroulées aujourd'hui dans les deux centres-villes de Baie-Comeau. Cette scène a été captée sur la rue Bossé.

Le respect des traverses piétonnières n’est pas à prendre à la légère et plusieurs automobilistes se le sont fait rappeler, mardi, lors d’opérations de sensibilisation menées dans les deux centres-villes de Baie-Comeau.

Des policiers de la Sûreté du Québec du poste de la MRC de Manicouagan ont érigé un barrage sur la rue Bossé et un autre sur Place La Salle afin de permettre aux deux cadets embauchés pour l’été d’informer les gens sur les règles qui entourent les traverses piétonnières tout en leur remettant un feuillet explicatif.

Les automobilistes n’étaient pas les seuls visés. Le message ciblait également les cyclistes et les piétons.

Selon la sergente Stéphanie Deschênes, l’activité d’aujourd’hui fait suite à des préoccupations exprimées par le maire de Baie-Comeau, Yves Montigny, lors de la tournée des élus réalisée plus tôt cette saison par les cadets.

« Les cadets ont décidé de faire un projet pour l’été qui s’appelle N’entrez pas dans ma bulle. Ça consiste à prendre une bulle gonflable et à mettre quelqu’un à l’intérieur pour montrer un peu qu’un piéton, c’est vulnérable. »

Par cette initiative, on espère entraîner un changement de comportements chez les trois groupes ciblés à l’approche d’une traverse piétonnière. Oui, comme conducteur ou cycliste, il faut toujours être à l’affût de ce qui se passe autour, mais comme piéton, il importe aussi de les utiliser.

« Quand un piéton est engagé, un automobiliste se doit d’arrêter et un cycliste aussi se doit d’arrêter. Si un piéton signale son intention que ce soit par un contact visuel ou un signe de la main, on doit laisser la priorité au piéton », précise la sergente Deschênes.

Au cours de l’automne, des activités de sensibilisation aux traverses pour écoliers seront réalisées à l’aide d’une bulle gonflable. La SQ du poste de la MRC de Manicouagan possède deux de ces bulles, achetées grâce à une contribution financière du Comité de transport actif de la Côte-Nord.

Pour cette raison, le projet N’entrez pas dans ma bulle pourrait s’étendre à d’autres MRC de la région..

 

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des