Église Sainte-Amélie : campagne en cours et réfection imminente de la toiture

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
Église Sainte-Amélie : campagne en cours et réfection imminente de la toiture
Denise Dion (à gauche), présidente de la Corporation église Sainte-Amélie ouverte à la vie, pose en compagnie de Reina Savoie-Jourdain et d’Yves Montigny, coprésidents d’honneur de la campagne de financement.Au centre, on aperçoit Jean Gauthier, du conseil 3094 des Chevaliers de Colomb.

Si tout va comme prévu, la Corporation église Sainte-Amélie ouverte à la vie lancera vers la fin août les travaux de réfection de la toiture du bâtiment patrimonial, une priorité à la liste des projets à réaliser pour lesquels une campagne de financement se poursuit.

La toiture sera complètement refaite au cours de l’automne. Le contrat se chiffre à près de 510 000 $. C’est le gros morceau d’un ensemble de travaux nécessaires dont les coûts dépassent le million de dollars.

« On a bien hâte que la toiture se fasse parce qu’on a des inquiétudes. Sur un côté, elle est très très maganée », explique Denise Dion, présidente de la corporation.

Le ministère de la Culture et des Communications assumera 80 % de la facture de tous les travaux. Pour la toiture, cela représente 407 397 $ tandis que la corporation doit allonger un peu plus de 100 000 $.

Le contrat a été accordé à un entrepreneur de Saint-Jean-de-Dieu dans le Bas-Saint-Laurent. Aucune firme locale ou régionale ne s’est montrée intéressée. Les deux autres soumissionnaires étaient aussi de l’extérieur.

Mme Dion attend d’un jour à l’autre l’autorisation du ministère pour lancer le chantier.

Le rafraîchissement du revêtement du clocher fait partie de la deuxième des trois phases de réalisation des travaux. Une demande d’aide financière a été acheminée au printemps. Une réponse est attendue en septembre.

Campagne de financement

Lancée le 25 novembre 2019 avec un objectif de 250 000 $ en un an, la campagne de financement de la Corporation église Sainte-Amélie ouverte à la vie a évidemment souffert de la pandémie de coronavirus, malgré les efforts de ses deux coprésidents d’honneur, le maire de Baie-Comeau, Yves Montigny, et l’ancienne présidente, Reina Savoie-Jourdain.

À ce jour, 113 511 $ ont été amassés en dons ou en promesses de dons, soit près de la moitié de sa cible. « C’est bon, c’est même excellent en raison de la pandémie », assure Denise Dion. « Les gens ont un grand attachement, puis on espère que les gens vont continuer de donner pour qu’on atteigne notre objectif, car on en a vraiment besoin pour faire la toiture et d’autres travaux. »

Parmi les grands donateurs à ce jour, il y a la MRC de Manicouagan avec 75 000 $ sur trois ans et les Chevaliers de Colomb du conseil 3094 de Baie-Comeau avec 30 000 $ en trois ans. Ces derniers ont déjà remis 19 000 $ à la campagne après huit mois.

Les deux coprésidents d’honneur misent sur l’automne pour relancer les activités de financement, suspendues depuis la mi-mars. Un plan de match sera établi afin de respecter les consignes sanitaires liées à la pandémie. Une chose est sûre, il n’est aucunement dans leur intention d’organiser des activités virtuelles, prévient Yves Montigny.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des