Encore une collision impliquant un orignal

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
Encore une collision impliquant un orignal
Une autre collision impliquant un orignal est survenue mardi soir dans le secteur problématique de la route 138 entre Pointe-Lebel et Pointe-aux-Outardes.

(Mise à jour) Une collision impliquant un orignal est survenue, mardi soir, sur la route 138 entre Pointe-aux-Outardes et Chute-aux-Outardes.

La Sûreté du Québec confirme que l’impact a eu lieu vers 22 h 15. D’après la sergente Nancy Fournier, des trois personnes à bord du véhicule, une seule a subi des blessures mineures. La bête n’a pas survécu et le ministère des Transports a été appelé afin de la récupérer.

Pendant la soirée, une femelle et son petit avaient d’ailleurs été aperçus dans le coin par des automobilistes.

On se souviendra qu’il y a tout juste deux semaines, deux accidents du même genre se sont produits en 24 heures sur le tronçon de la route 138 situé entre le carrefour giratoire à Pointe-Lebel et l’entrée de Pointe-aux-Outardes. L’un des deux conducteurs concernés, Yves Boulianne, a entrepris une croisade auprès des élus afin d’améliorer la sécurité des automobilistes.

Il réclame la pose d’une clôture anticervidés ou à tout le moins l’installation de lampadaires pour permettre aux usagers de la route d’apercevoir les bêtes à temps. Il veut que ça bouge avant qu’il y ait des morts.

Une oreille attentive

Le député de René-Lévesque, Martin Ouellet, est au fait des risques inhérents aux collisions impliquant des orignaux dans ce secteur-là. Selon les données qu’il possède, la présence de cervidés y a augmenté au cours des dernières années et les passés proches aussi.  » En 2015, il y en avait très peu. Ça va en augmentant. Il ne faut pas attendre d’avoir un décès sur les épaules pour réagir « , indique celui qui a échangé avec M. Boulianne.

Tout comme le MTQ, l’élu croit qu’une clôture anticervidés ne ferait que déplacer le problème. Par contre, il pense qu’à court terme, l’installation de lampadaires pourrait améliorer la situation en favorisant une meilleure détection des orignaux.  » S’il y a de la lumière, ils vont moins traverser et s’ils traversent, on va les voir mieux.  »

M. Ouellet préconise l’ajout d’éclairage sur le tronçon s’étendant du carrefour giratoire jusqu’à l’entrée de Chute-aux-Outardes. Il défendra d’ailleurs sa proposition pas plus tard que jeudi lors d’une rencontre déjà prévue avec les autorités du ministère des Transports pour discuter de différents sujets.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des