Vulnérabilité à la COVID-19 : 305 M$ supplémentaires pour les Premières Nations

Photo de Johannie Gaudreault - Initiative de journalisme local
Par Johannie Gaudreault - Initiative de journalisme local
Vulnérabilité à la COVID-19 : 305 M$ supplémentaires pour les Premières Nations
Le ministre fédéral des Services aux Autochtones, Marc Miller. Courtoisie

Les huit communautés autochtones de la Côte-Nord bénéficieront d’une somme supplémentaire dans le cadre du Fonds de soutien aux communautés autochtones. Les Autochtones étant considérés comme plus vulnérables à la COVID-19, les aides financières allouées serviront à mettre en œuvre des solutions communautaires pour répondre à leurs besoins immédiats.

D’abord lancé le 18 mars avec un budget de 305 M$, le Fonds de soutien aux communautés autochtones bénéficie maintenant d’un financement supplémentaire du même montant pour un total de 685 M$, comme annoncé le 12 août par le ministre fédéral des Services aux Autochtones, Marc Miller.

Cette somme supplémentaire sera versée directement aux dirigeants des Premières Nations en tant qu’allocations, selon leur entente déjà en cours. Un montant de 90 M$ sera consacré aux communautés et organisations autochtones qui offrent des services, y compris ceux qui vivent dans les centres urbains et hors réserve.

Le Fonds de soutien pourrait être utilisé pour appuyer les mesures suivantes, sans s’y limiter : soutien aux aînés et aux membres vulnérables de la communauté; contrer l’insécurité alimentaire; soutien à l’enfance, notamment en éducation; aide en santé mentale et services d’intervention d’urgence; mesures de préparation pour prévenir la propagation de la COVID-19.

Le montant accordé à chaque communauté tient compte d’une allocation de base de 50 000 $, la population totale résidant dans la communauté (sur la base du recensement de 2016), et est ajusté pour la valeur d’éloignement et l’indice de bien-être des communautés.

Les organisations et communautés autochtones qui fournissent des services aux Autochtones dans les centres urbains ou hors réserve devaient présenter une demande dans le cadre de l’appel de propositions. Cet appel de propositions est maintenant fermé et le financement est en cours de distribution.

« La santé et la sécurité demeurent notre priorité. Nous continuerons de travailler en partenariat avec les communautés et organisations autochtones pour appuyer une intervention solide en réponse à la pandémie. Ce financement offre une aide concrète supplémentaire au profit de solutions communautaires sur le terrain qui répondent aux besoins et circonstances particulières des membres des Premières Nations, peu importe où ils habitent », a affirmé le ministre en conférence de presse.

Voici les montants reçus par chaque communauté autochtone de la Côte-Nord :

Conseil de la Première Nation des Innus Essipit 158 067 $
Conseil des Innus de Ekuanitshit (Mingan) 296 604 $
Conseil des Innus de Pessamit 1 035 092 $
Innu Takuaikan Uashat Mak Mani-utenam (Sept-Îles) 1 368 738 $
Première Nation des Innus de Nutashkuan (Natashquan) 497 758 $
Montagnais de Unamen Shipu (La Romaine) 601 438 $
Bande des Montagnais de Pakua Shipi (Saint-Augustin) 183 080 $
La Nation innue Matimekush-Lac John (Shefferville) 381 432 $

 

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des