Drakkar : Daniel Corso devient l’adjoint de Jean-François Grégoire

Photo de Steeve Paradis
Par Steeve Paradis
Drakkar : Daniel Corso devient l’adjoint de Jean-François Grégoire
Daniel Corso, qui jouait au Belarus sur ce cliché, est le nouvel entraîneur adjoint du Drakkar. Photo courtoisie

Le Drakkar a finalement déniché le second adjoint du nouvel entraîneur-chef Jean-François Grégoire. Il s’agit de Daniel Corso, qui a connu une longue carrière professionnelle et qui a bourlingué dans le monde du hockey en Europe.

« C’est une belle prise pour nous », a été le premier commentaire du directeur général Pierre Rioux. « C’est un gars qui a un bagage intéressant à partager et c’était un des critères que l’on recherchait », de lancer le dg à propos de celui qui a connu une brillante carrière junior dans l’uniforme des Tigres de Victoriaville.

Outre ce bagage, le fait que Corso parle russe n’est pas à dédaigner, a fait remarquer Rioux. Sûrement que Raivis Ansons et surtout Valentin Demchenko, originaire du Belarus comme la conjointe de Corso, seront heureux d’apprendre la nouvelle.

La nouvelle prise du directeur général s’est aussi montrée fort disposé à s’installer à Baie-Comeau avec sa conjointe et leur fils de 4 ans. Avant son embauche, il s’apprêtait à s’installer dans un condo dans le Quartier 10/30. Les boîtes prendront plutôt le chemin de la Côte-Nord.

«Pierre et Jean-François recherchait quelqu’un qui s’intéresse énormément au développement des joueurs et c’est exactement ce genre de structure que je recherchais», de lancer le nouvel adjoint, qui était l’an dernier responsable du développement des habiletés sur glace pour les Foreurs de Val-d’Or.

Si la pandémie de COVID-19 n’avait pas existé, Corso serait vraisemblablement retourné en Europe pour enseigner aux autres hockeyeurs. L’offre du Drakkar tombait donc à point.

Du bon et du mauvais

« J’ai fait beaucoup de choses dans ma carrière, des bonnes et des mauvaises, j’ai accumulé pas mal d’expérience, j’ai vu des cultures de hockey différentes et j’ai aussi eu plusieurs entraîneurs différents. J’ai donc tout ça à partager », a-t-il indiqué dans son entretien avec Le Manic.

Corso, qui arrivera à Baie-Comeau vendredi, confie également être une oreille attentive pour les jeunes patineurs.

« À Val-d’Or, les jeunes venaient souvent me voir pour me demander comment ça se passe en Europe ou simplement pour parler ce qui n’allait pas pour eux. Quand ça ne va pas bien à la maison, ça se reflète dans ton jeu et ton attitude », fait valoir celui qui, comme le reste du personnel hockey de l’équipe, dispose d’un contrat d’un an plus une année d’option.

Amy Barrette de retour

Le Drakkar a aussi procédé à une autre embauche mardi, celle d’Amy Barrette, de retour avec l’équipe à titre de préparatrice physique, elle qui a été thérapeute du club durant quatre saisons.

Elle sera principalement responsable de la mise en place des programmes d’entraînement individualisés des joueurs de l’équipe et offrira son soutien à l’actuelle thérapeute sportive du Drakkar, Marianne Allard.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des