Pétanque : le boulodrome fait peau neuve

Photo de Steeve Paradis
Par Steeve Paradis
Pétanque : le boulodrome fait peau neuve
Le club Bouliste de Baie-Comeau reprendra bientôt ses activités dans un boulodrome revampé. Photo courtoisie club Bouliste

Devant l’engouement que semble connaître ce loisir, le club Bouliste de Baie-Comeau a vu le boulodrome du centre Henry-Leonard faire peau neuve pour la reprise de saison intérieure de pétanque, dans un mois. La Ville de Baie-Comeau et les commanditaires du club ont mis la main à la pâte.

Ainsi, le boulodrome a été repeint, le système de son a été amélioré, de l’éclairage pour les allées a été ajouté et la salle de bain sur le même plancher a été rénovée. On retrouve aussi du nouveau mobilier, des tableaux de pointage refaits à neuf, une télé qui sert de tableau indicateur, sans oublier l’ajout de panneaux d’insonorisation.

« Ça (les panneaux), c’est une grosse amélioration », a fait valoir la présidente du club Bouliste, Francine Bélair.

D’ici l’ouverture du boulodrome, prévue pour le 18 octobre, d’autres travaux sont à l’horaire, comme le changement du sable sur les neuf allées de pétanque. Le nouveau matériel sera du sable JetMag, habituellement utilisé dans le nettoyage par jet d’abrasifs. Ce nouveau sable sera sécuritaire pour les joueurs et générera très peu de poussière, selon Mme Bélair.

La présidente tenait aussi à faire remarquer que le club Bouliste est l’un des rares au Québec, et le seul sur la Côte-Nord, à avoir une aire de jeu intérieure en sable. « On est chanceux ici et les gens ne le savent pas. C’est rare, un club intérieur de pétanque avec du sable », a-t-elle lancé.

Se disant satisfaite des améliorations apportées aux installations du club, Francine Bélair tient à souligner la collaboration et la participation de la Ville, des commanditaires et des bénévoles du club. « C’est grâce à tout ce monde si ça va bien », lance celle dont le club compte présentement 110 membres.

La présidente aimerait bien augmenter ce membership. Elle souhaiterait notamment un agrandissement du boulodrome, si la chose est possible, « afin d’avoir plus d’allées et recruter de plus jeunes membres ». Elle entend d’ailleurs en discuter sous peu avec les autorités municipales.

L’organisation du Drakkar se trouve aussi dans la liste de remerciements de Mme Bélair, car elle ouvre un comptoir de restauration lors des grands rassemblements de joueurs de pétanque au centre Henry-Leonard.

Le compte à rebours jusqu’à la reprise du 18 octobre est donc amorcé pour le club Bouliste qui, comme c’est la tradition, présentera des tournois à chaque dimanche. Évidemment, cette reprise se fera dans le respect des consignes sanitaires imposées afin d’éviter la propagation de la COVID-19.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des