Baie-Comeau en rose contre le cancer du sein

Photo de Steeve Paradis
Par Steeve Paradis
Baie-Comeau en rose contre le cancer du sein
Comme elle l’avait fait l’an dernier, Baie-Comeau illuminera son hôtel de ville en rose en octobre pour sensibiliser au cancer du sein. La même invitation a été lancée aux membres de la Chambre de commerce et d’industrie de Manicouagan.

Comme à chaque année, le mois d’octobre est consacré à la sensibilisation du cancer du sein. Toutefois, en 2020, au lieu de récolter des sous pour la cause, les bénévoles locaux de la Société canadienne du cancer demandent aux commerces et entreprises de la municipalité de s’illuminer en rose, comme le fera l’hôtel de ville de Baie-Comeau.

La pandémie de COVID-19 a fait bien des dommages, comme on le sait, et les organismes caritatifs n’y échappent pas. En raison des normes sanitaires de distanciation physique, notamment, bien des campagnes de financement ont dû se mettre sur pause.

« Pour la Société canadienne du cancer, il n’y en aura pas de campagne. Tout a été annulé, le Relais pour la vie et la soirée Martinis et talons hauts aussi. Il n’y aura pas de collecte non plus pour la Fondation du cancer du sein. On comprend que dans le contexte, les commerçants ont peu d’argent à donner », a indiqué la bénévole de longue date Pauline Blouin.

Cette dernière souhaitait toutefois qu’un geste, si petit soit-il, soit fait pour la cause afin qu’elle ne soit pas oubliée en ce mois de sensibilisation. « On veut juste inviter les gens à participer. Il faut se souvenir de la cause », de lancer Mme Blouin.

Ainsi, la Ville de Baie-Comeau a accepté de participer à l’activité en illuminant en rose l’hôtel de ville durant le mois d’octobre, comme elle l’avait fait l’an dernier. D’autres édifices municipaux seront peut-être illuminés aussi.

Le maire Yves Montigny met aussi la main à la pâte en signant une lettre destinée aux membres de la Chambre de commerce et d’industrie de Manicouagan et invitant ces derniers à illuminer leur entreprise en rose.

« Chacun et chacune d’entre nous a vu une mère, une conjointe, une fille ou une amie devoir se battre contre cette terrible maladie. Il y a des survivantes, bien sûr, et c’est heureux, mais on ne peut oublier celles qui ont perdu ce dernier combat », soutient M. Montigny dans sa lettre.

« Décorons Baie-Comeau de multiples lumières roses, comme s’il s’agissait de petites lueurs au bout du tunnel noir que doivent franchir les victimes de cette maladie », conclut le maire dans sa missive.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires