COVID-19 : un point de contrôle routier à Tadoussac dès vendredi après-midi

Par Charlotte Paquet 5:02 PM - 08 octobre 2020
Temps de lecture :

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a annoncé la mise en place de cinq points de contrôle routier au Québec dès vendredi après-midi, dont un à Tadoussac.

À l’aube du long congé de l’Action de grâce, Québec annonce la mise en place d’un point de contrôle à la traverse de Tadoussac à compter de vendredi après-midi.

Le gouvernement souhaite ainsi protéger la population de la Côte-Nord contre la COVID-19 en s’assurant que les déplacements des gens sont véritablement à des fins essentielles.

La nouvelle est venue de la bouche du ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, en conférence de presse jeudi après-midi. Quatre autres points de contrôle seront érigés ailleurs au Québec pour les mêmes raisons, notamment à l’entrée du parc des Laurentides. C’est à la demande de certaines directions de santé publique que ces décisions sont prises, a-t-il indiqué.

« Il n’y aura rien de coercitif, les policiers vont être là pour rappeler les consignes », a précisé le ministre, rappelant que l’idée derrière cela demeure la protection des citoyens résidant en zone jaune, comme la Côte-Nord.

« Avec la sévérité de la crise qu’on vit, je pense que les policiers ont fait un excellent travail lorsqu’on a fait ces points de contrôle là (au printemps) et c’est un peu dans cette lignée-là qu’on veut continuer de faire le travail au cours du week-end. Ce qu’on veut aussi s’assurer, c’est que les gens respectent les règles. »

Le ministre a insisté sur le fait que les gestes que nous poserons en fin de semaine feront une très grande différence dans les 10 à 15 prochains jours.

Zones rouges

D’autres coins du Québec passeront en alerte rouge dès samedi à minuit. Sauf quelques exceptions, c’est donc toute la vallée du Saint-Laurent qui sera désormais en mode d’alerte maximale.

M. Dubé a rappelé que les gens qui traversent d’une zone rouge à une zone orange ou jaune doivent suivre les mêmes recommandations que s’ils étaient chez eux. « Ne faisons pas chez les autres ce qu’on n’a pas le droit de faire chez nous. »

Partager cet article