Six nouveaux membres intronisés à l’Ordre de Baie-Comeau

Photo de Julien-Pierre Desmeules-Paré
Par Julien-Pierre Desmeules-Paré
Six nouveaux membres intronisés à l’Ordre de Baie-Comeau
Le maire Yves Montigny et Robin Gagné, récipiendaire dans la catégorie sportive.

C’est ce dimanche en matinée qu’était organisé le dévoilement des récipiendaires de l’Ordre de Baie-Comeau. L’événement, qui met en valeur les personnes qui ont grandement marqué leur milieu de manière positive, avait lieu au Centre des arts de Baie-Comeau. Six récipiendaires y étaient présents pour accepter les honneurs dans six catégories distinctes soit économie, culture, sport/plein air, éducation, environnement/science, communautaire et humanitaire.

C’est avec beaucoup d’émotion que les lauréats ont accepté l’honneur qu’ils ont reçu de la part de la Ville de Baie-Comeau. Dans le respect des mesures sanitaire, la Ville a cru important de célébrer tout de même les récipiendaires. « Ça nous a incités à prendre des mesures particulières » dit Mathieu Pineault, coordonnateur des communications à la municipalité.

C’est le maire Yves Montigny qui présidait la cérémonie lors de laquelle étaient présentés six lauréats. « Il faut prendre le temps de nous imprégner de ce puissant sentiment que nous pouvons avoir ensemble. Nous avons un impact sans équivoque sur notre entourage et notre milieu de vie », explique le maire de Baie-Comeau.  «Ce sont les gens qui peuplent une communauté, qui la rendra forte et solidaire », a-t-il ajouté en prenant le temps de nommer tous les actuels membres de l’Ordre de Baie-Comeau.

Le premier prix de cette matinée, dans la catégorie humanitaire et communautaire, a été décerné à Alain Potvin, bénévole impliqué dans la maison spécialisée en soins palliatifs La Vallée des Roseaux. Le premier mot de félicitation, écrit par Dany Belzile, décrit M. Potvin comme un bénévole exceptionnel, actif dans la communauté depuis plus de 20 ans.

Ému, c’est avec humilité que l’homme d’exception a accepté l’honneur, rendant hommage du même coup à ses parents qu’il dit responsables de sa passion pour aider les autres. « Il est impératif de réaliser nos objectifs et il faut être imaginatif dans les moyens pour y parvenir », conclut-il.

Les honneurs du prix dans la catégorie culturelle sont revenus à Martin Caron. M. Caron est connu dans la ville comme un musicien interprète, un compositeur, un enseignant et un chef d’orchestre. « Compositeur à l’inspiration insatiable », selon ses collègues et amis de l’orchestre à corde de Baie-Comeau. Il est connu pour avoir longtemps développé le potentiel des jeunes musiciens de la région en enseignant les orchestres symphoniques des écoles secondaires.

On se souviendra de sa collaboration avec Kent Nagano et ses innombrables compositions et prestations qui ont accompagné la région dans ses événements depuis son implication dans le monde de la musique. Dans son discours, il donne sa reconnaissance aux musiciens qu’il a dirigés, il remercie la Ville de Baie-Comeau ainsi que sa conjointe. « Au terme de ce parcours, ma plus grande fierté est que l’Harmonie des rives et l’Orchestre à cordes de Baie-Comeau, soient tous les deux des organismes pérennes et en santé. »

Le prix environnement/science a été reçu par Guylaine Levesque, reconnu pour son acharnement et sa persévérance dans le dossier du boisé de la pointe Saint-Gilles. L’intention première étant d’aménager le boisé pour les utilisateurs ainsi que d’y préserver la biodiversité. « C’est unique d’avoir des sentiers pédestres de 11 km dans une ville avec des écosystèmes variés, forestiers, marins et lacustres », est-il écrit dans la lettre de félicitations. Mme Levesque remercie les groupes de bénévole qui l’ont appuyée. « Nous avons tous un point en commun, nous aimons cette ville et nous aimons les gens qui y habitent », explique-t-elle.

Le quatrième honneur de l’Ordre de Baie-Comeau, catégorie économique, a été décerné à Jean Fournier. Sous une formule vidéo, M. Fournier a eu la chance d’être présenté comme un entrepreneur vital pour la municipalité et un géant des PME nord-côtières. Il est connu entre autres pour ses entreprises de construction et de transport terrestre, ferroviaire et maritime qui ont généré des centaines d’emplois.

Plus de 100 employés travaillent encore dans son entreprise présentement. Il est entre autres responsable du développement entre les deux secteurs de la ville et fondateur de l’entreprise Transport Baie-Comeau inc. « Ses réussites sont là pour rester », est-il raconté lors de sa présentation. L’entrepreneur nord-côtier se dit fier de recevoir le prix et mentionne, sur une note plus humoristique, la fierté d’être grand-père d’un garçon de 2 ans qui a un intérêt marqué pour les camions.

« Coach de judo et coach de vie ». C’est ainsi qu’a été présenté le récipiendaire dans la catégorie sportive, Robin Gagné. Présent dans la communauté sportive de Baie-Comeau depuis plus de 40 ans, il est apprécié par ses étudiants en judo pour son accompagnement dans la vie comme dans les compétitions. Il a été reconnu dans une vidéo par un grand nombre de personnes rappelant l’importance du judo et de ses enseignements dans leur vie.

« À travers la pratique du judo, tu m’as inculqué la politesse, le courage, la sincérité, l’honneur, la modestie, le respect, le contrôle de soi et l’amitié. Tu as certainement été le plus influent modèle masculin positif après mon père » expliquait un des participants. « Un père, un grand ami, un mentor, un modèle de vie », c’est ainsi qu’est décrit le professeur de judo. Dans son mot de remerciement, M. Gagné dit que « pour moi, travailler avec les jeunes c’est extraordinaire », en précisant qu’une de ses grandes fiertés est de voir ses élèves réussir dans la vie.

Pour finir, dans la catégorie humanitaire et communautaire, le prix offert à titre posthume a rendu hommage à un homme d’exception, Alain Bourassa, décédé le lundi 7 septembre dernier.  Au cours des 50 dernières années, il a été présent dans presque tous les événements culturels, sportifs, économiques de la municipalité.

Dans une vidéo fort touchante, on voit M. Bourassa dans ses derniers jours, en compagnie du maire Yves Montigny. On y voit un homme attentif, souriant, ému de recevoir cet honneur. Une belle façon de terminer cette cérémonie qui rappelle l’importance des gens impliqués dans notre milieu et de la trace indélébile qu’ils ont laissée dans la communauté et dans la vie des gens.

« Merci d’être une source d’inspiration pour toute la communauté baie-comoise », déclare Yves Montigny en conclusion.

Rappelons que les lauréats sont choisis tous les deux ans par un comité de sélection composé d’élus et d’officiers municipaux. L’événement organisé par la Ville de Baie-Comeau prévu en juin a été remis à novembre en question de la pandémie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Mario Dufour
Mario Dufour
22 jours

Félicitations à tout c’est récipiendaire pour leur belle implication dans notre ville !!!!

Yolande Dubé
Yolande Dubé
18 jours

Bravo à tous ces gens de coeur et de valorisation tant par leur action que leur dévouement au sein de la ville.