Elsa Boisjoly s’inspire de la Côte-Nord

Photo de Julien-Pierre Desmeules-Paré
Par Julien-Pierre Desmeules-Paré
Elsa Boisjoly s’inspire de la Côte-Nord
Elsa Boisjoly présente Les maîtres du Saint-Laurent, ça nouvelle collection inspirée de la faune marine de la Côte-Nord.

La nouvelle exposition de l’artiste-peintre Elsa Boisjoly s’inspire de la Côte-Nord et de sa faune marine dans sa nouvelle collection Les maitres du Saint-Laurent, exposée à la Galerie d’art Claude Bonneau.

« Je viens de la banlieue de Montréal, j’ai visité la Côte-Nord lorsque j’avais 7-8 ans, la première fois que j’ai vu le fleuve je me suis dit moi, je veux venir rester ici », raconte l’artiste-peintre en parlant de ses premières expériences sur le territoire nord-côtier.

Connue pour ses peintures inspirées de la nature et de l’environnement, Mme Boisjoly continue l’élaboration des thèmes qui lui sont chers. Cette fois, elle utilise une approche différente par rapport à la technique ainsi qu’aux couleurs utilisées.

« Ici, j’ai étudié les fluides. On appelle ça de l’acrylique fluide et ça ressemble beaucoup à de l’aquarelle pour l’effet. Je voulais reproduire l’eau et sa transparence », dit-elle.

« Je cherchais à ce qu’on reconnaisse les mammifères marins dans leurs éléments », explique l’artiste qui expose pour l’évènement ses différentes œuvres représentants entre autres des baleines, des bélugas et des narvals.

Mme Boisjoly démontre toute sa passion et tout le sérieux de sa démarche artistique en étudiant ses sujets jusqu’à voyager pour en apprendre davantage. Elle l’a d’ailleurs fait pour sa collection inspirée des papillons monarques en parcourant le Mexique pendant deux mois afin d’y observer les papillons dans leur environnement.

Pour cette collection, l’artiste-peintre a continué son travail de recherche en allant observer les baleines pour en apprendre plus à leurs propos. Elle démontre que la connaissance approfondie de ses thèmes est indissociable de l’aspect créatif.

Une rencontre avec David Suzuki et Jean Lemire lui a permis d’en apprendre beaucoup sur l’engagement au quotidien des environnementalistes. Une rencontre inspirante pour elle qui utilise son art afin de communiquer son propre engagement. D’ailleurs, Elsa Boisjoly fait régulièrement don de ses œuvres pour financer des organismes environnementaux qui lui tiennent à cœur.

Les gens qui visiteront l’atelier auront la chance de remporter une lithographie encadrée de l’exposition. Pour les Fêtes, il y aura un tirage pour ceux qui achèteront un tableau de la collection. À l’image d’un calendrier de l’avent, les gagnants pigeront un jeton offrant un rabais applicable dans la Galerie d’art Claude Bonneau de 15 % à 25 % jusqu’au 25 décembre. Également, un rabais de 50 % sera offert comme le grand prix de l’exposition.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires