Racquetball : premier tournoi en un an pour Samuel Murray

Photo de Julien-Pierre Desmeules-Paré
Par Julien-Pierre Desmeules-Paré
Racquetball : premier tournoi en un an pour Samuel Murray
Connu comme étant l’un des meilleurs joueurs de racquetball au monde, l’athlète originaire de Baie-Comeau a été forcé de retravailler ses plans pour la saison 2020. Photo courtoisie

Après presque un an sans participer à un tournoi en raison de la pandémie, Samuel Murray, classé septième du circuit international de racquetball (IRT), se frottera aux huit des dix meilleurs joueurs au monde lors du Pro-Am Suivant Consulting qui a lieu à compter d’aujourd’hui jeudi à Lilburn, en banlieue d’Atlanta.

Connu comme étant l’un des meilleurs joueurs de racquetball au monde, l’athlète originaire de Baie-Comeau a été forcé de retravailler ses plans pour la saison 2020, en raison de la pandémie et des mesures d’hygiène.

Il espérait pouvoir se concentrer principalement sur son sport plutôt qu’avoir à gérer en même temps ses études et la compétition, mais la pandémie est venue compliquer ses plans. « Mon objectif était de percer le top-5, pour ensuite faire le top-3 et ainsi de suite », a raconté l’athlète de 27 ans au site Sportcom Info.

Mais l’annulation des activités et l’impossibilité de pouvoir prévoir une date de retour ont joué sur sa motivation. « Sans objectif, on a l’impression de s’entraîner un peu dans le vide. En jouant contre des joueurs un peu moins doués, j’avais moins besoin de pousser la machine », explique-t-il.

Le diplômé en génie de la production automatisée à l’École de technologie supérieure de Montréal en décembre 2019 s’est d’ailleurs trouvé un emploi dans son domaine d’études après le premier confinement.

Puis lorsqu’il eut vent que le circuit Pro Tour pourrait reprendre au début de l’année 2021, sa motivation est revenue et l’espoir de pouvoir rejouer sous peu lui a permis de « s’entraîner plus fort en espérant que les compétitions recommencent à ce moment-là ».

Cependant, plusieurs questions sont toujours sans réponses pour les participants au tournoi. « On se pose tous les mêmes questions à savoir comment les gens vont revenir, s’ils ont eu accès à un terrain et s’ils pourront voyager. J’ai hâte de voir comment ça va se présenter. »

Notons que Samuel Murray entamera ce Grand Chelem dès ce jeudi soir en double aux côtés de Jake Bredenbeck. Pour le premier tour en simple, il profite d’un laissez-passer afin de se mesurer vendredi au gagnant du duel entre Jimmy Lan et Majeed Shahin.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires