L’auteur du vol dans les bureaux du Drakkar plaide coupable

Par Steeve Paradis 12:22 PM - 08 janvier 2021
Temps de lecture :

Alexandre Girard-Perron a plaidé coupable à l’accusation d’introduction par effraction et de vol au Centre Henry-Leonard, dans les bureaux du Drakkar, en février 2015.

Près de six ans après les événements, Alexandre Girard-Perron a plaidé coupable vendredi au palais de justice de Baie-Comeau de l’introduction par effraction et du vol d’environ 20 000 $ commis dans les bureaux administratifs du Drakkar de Baie-Comeau le 23 février 2015.

Pour ce crime, Girard-Perron a écopé d’une peine d’emprisonnement de 15 mois, à laquelle 11 mois de détention préventive ont été soustraits, à la suite d’une suggestion commune de la défense et du ministère public.

Les preuves qui pesaient contre Girard-Perron étaient circonstancielles, a expliqué l’avocat de la Couronne, Me Alex Turcotte. Rien ne permettait de le relier directement à l’introduction par effraction et au vol, mais les témoignages aux policiers de plusieurs relations de l’accusé, qui avaient été informées par ce dernier de son geste, ont conduit à son arrestation.

Ce sont d’ailleurs des informations anonymes qui ont conduit les policiers à procéder à l’arrestation de Girard-Perron dans cette affaire.

L’individu de 30 ans est bien connu des milieux policiers, comme le veut la formule consacrée. Il est notamment détenu présentement pour deux autres dossiers à Québec.

Girard-Perron a également été accusé du saccage à l’hôtel de ville de Baie-Comeau, commis en novembre 2016.

Partager cet article