Le premier ministre François Legault veut interdire tous les vols internationaux non essentiels

Photo de Lisianne Tremblay
Par Lisianne Tremblay
Le premier ministre François Legault veut interdire tous les vols internationaux non essentiels
Le premier ministre du Québec François Legault.

Le premier ministre du Québec François Legault a demandé au premier ministre du Canada, Justin Trudeau, d’interdire tous les vols internationaux qui ne sont pas essentiels.

«On se rend compte que plusieurs voyageurs sont revenus avec le virus, souligne François Legault lors d’un point de presse. Je ne peux pas comprendre qu’ils aient pu aller à Cancun ou à Punta Cana. C’est inquiétant surtout en raison des nouvelles souches du virus qu’on a pu voir au Royaume-Uni et au Brésil. La santé publique suit ces situations de près. Nous sommes à l’étape d’agir et non à l’étape des souhaits. Il faut aussi que le gouvernement fédéral en fasse plus pour s’assurer que les gens respectent leur quarantaine. »

Les données des derniers jours sont encourageantes, estime le premier ministre. Le Québec est passé de 2500 cas à 2000 cas par jour et de 24 000 cas actifs à 19 000 cas actifs. « Il faut être prudents, il s’agit d’une semaine, poursuit M. Legault. On constate que les efforts que vous faites sont payants. Il faut continuer pour que cela se traduise aussi sur le nombre d’hospitalisations.»

«Le premier objectif est de sauver des vies et de nous donner une marge de manoeuvre afin de garder les écoles ouvertes, précise M. Legault. On le sait que c’est un risque qu’on prend vu qu’il y aura plus de contagion. Si on réussit à maintenir la majorité des classes ouvertes, c’est une bonne nouvelle. »

En ce qui concerne la vaccination, le plan a été revu à la suite des retards de livraison annoncés par la compagnie Pfizer. «Il y a 80 % des personnes dans les CHSLD qui sont vaccinées et on devrait terminer cette semaine, soutient le premier ministre du Québec. On est rendu à plus de 100 000 travailleurs de la santé qui ont été vaccinés. D’ici 10 jours, on procédera à la vaccination dans les résidences pour personnes aînées. On souhaite en recevoir trois ou quatre fois plus de vaccins que ce qu’on reçoit. On est prêt à vacciner 250 000 personnes par semaine. J’espère que le gouvernement fédéral va réussir ses négociations avec les différentes entreprises pharmaceutiques pour qu’on puisse accélérer la vaccination. »

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires