Recyc-Québec accorde 87 500 $ au projet Demain Manicouagan

Par Charlotte Paquet 5:00 PM - 02 février 2021
Temps de lecture :

L’aide financière obtenue permettra notamment d’installer 15 stations de remplissage de bouteilles d’eau, également appelées des fontaines d’eau, dans des bâtiments de la Ville de Baie-Comeau. On aperçoit ici l’une des stations en place à l’école secondaire Serge-Bouchard.

À la Régie de gestion des matières résiduelles de Manicouagan (RGMRM), on a de quoi se réjouir. Demain Manicouagan fait partie 10 projets retenus par Recyc-Québec dans la province, ce qui lui assure une aide financière de 87 500 $ sur un budget totalisant 126 600 $.

L’organisation manicoise obtient le coup de pouce nécessaire pour renforcer son rôle d’accompagnatrice de la Ville de Baie-Comeau dans la mise en place de sa politique de bannissement de produits de plastique à usage unique dans ses différents bâtiments.

Ainsi, une partie de la subvention est réservée à des initiatives de réduction du recours au plastique en permettant l’emploi de contenants réutilisables. Entre autres choses, 15 stations de remplissage de bouteilles d’eau et des lave-vaisselle sont destinés à des lieux fréquentés par les citoyens. On peut penser aux arénas et à la station de ski du mont Ti-Basse.

« Avec les fontaines d’eau de la Ville de Baie-Comeau, on trouve que c’était un bon coup pour réduire le plastique à usage unique », fait remarquer Karine Lacasse, conseillère en gestion des matières résiduelles. Ces équipements sont en commande et devraient être installés au début du printemps.

Les fontaines, dont l’une est aussi destinée à une municipalité de la périphérie, devraient permettre de réduire de 75 % le recours au plastique à usage unique dans les bâtiments municipaux. C’est à tout le moins l’objectif ciblé.

L’accompagnement de la Ville de Baie-Comeau dans Demain Manicouagan permettra à la RGMRM de développer une politique de soutien qui pourra ensuite servir à d’autres municipalités de la MRC de Manicouagan intéressées à emprunter la voie de la réduction du plastique, souligne la conseillère.

Des outils permanents

Le projet retenu par Recyc-Québec comprend un deuxième volet qui prévoit la réalisation d’outils de sensibilisation permanents à l’importance de la réduction des déchets à la source.

Rédaction d’un guide du consom’acteur, création d’une exposition mobile en collaboration avec le Collectif de la Dérive, réalisation d’une capsule vidéo sur les bonnes pratiques et organisation d’événements thématiques font partie de ces outils à implanter.

Aussi, un comité de travail sera structuré, en partenariat avec le Comité ZIP de la rive nord de l’Estuaire, afin de réseauter et rassembler les acteurs de la protection de l’environnement et de la transition écologique de la Manicouagan.

Le projet Demain Manicouagan, dont le budget s’élève à 126 600 $, bénéficie d’un soutien financier de 15 000 $ de la Ville de Baie-Comeau et de 7 845 $ du Fonds aluminerie de Baie-Comeau pour les collectivités durables.

Partager cet article