Le Marché de Claire rouvrira le 6 avril

Par Charlotte Paquet 11:11 AM - 29 mars 2021
Temps de lecture :

Fermé depuis le 15 mars 2020, le Marché de Claire rouvrira ses portes le 6 avril.

Le Marché de Claire rouvrira bientôt ses portes après une longue fermeture de près de 13 mois due à la pandémie. Le retour de la Côte-Nord au palier d’alerte jaune lui permettra de renouer avec ses clients à compter du 6 avril.

Cette réouverture aura de quoi réjouir bien des habitués, si l’on se fie aux commentaires lus sur Facebook ces derniers temps.

L’Assemblée de fabrique de la paroisse La Nativité-de-Jésus a pris la décision de rouvrir le service de vestiaire, mais de façon partielle et progressive, explique sa responsable Andrée Lajoie.

Il était déjà possible depuis un certain temps d’aller porter du matériel les lundis, mercredis et vendredis en journée, mais dès la semaine prochaine, on pourra aussi y faire des achats.

Plusieurs contraintes

La réouverture est cependant associée à plusieurs restrictions dues au contexte sanitaire. Le nombre de personnes présentes ne devra pas dépasser 40 en incluant les bénévoles.

C’est pour cette raison qu’un maximum de 13 personnes au même moment aura accès au secteur des vêtements, accessoires de cuisine et autres, tandis qu’au plus 10 clients pourront se trouver du côté des meubles.

La durée de magasinage sera aussi limitée à 15 minutes afin de donner la chance au plus de gens possible de s’y adonner, et ce, les mardis et jeudis, de midi à 16 h, pour les deux premières semaines. L’horaire sera réévalué par la suite.

La responsable du Marché de Claire demande aux citoyens de ne pas apporter de matériel à donner pendant les heures d’ouverture afin de réduire les déplacements. Il est aussi recommandé de limiter le volume d’articles apportés à la fois en raison de l’étape de quarantaine nécessaire et l’espace très restreint.

Comme dans tous les endroits publics, le port du masque est obligatoire, tout comme le lavage des mains et la distanciation physique. Aucun essayage ne sera permis.

Ajoutons que Mme Lajoie lance un appel aux bénévoles hommes afin de vider les poubelles après le tri des articles récupérés. Les dames qui donnent de leur temps au sein de l’organisme n’ont pas la force nécessaire pour le faire.

Partager cet article