Le Drakkar maintient la forme durant la pause forcée

Par Julien-Pierre Desmeules-Paré 1:00 PM - 08 avril 2021
Temps de lecture :

« On veut aussi qu’ils gardent la forme grâce à des activités », fait savoir Jean-François Grégoire, l’entraîneur-chef du Drakkar de Baie-Comeau, en parlant de ses joueurs en période de confinement.

En isolement préventif pour 14 jours, le Drakkar de Baie-Comeau devra attendre au moins jusqu’au 17 avril avant un retour à la compétition. Comme il ne s’agit pas de la première pause forcée vécue par l’équipe cette saison, les joueurs et les entraîneurs sont mieux préparés pour s’adapter à la situation.

Pour l’entraîneur-chef Jean-François Grégoire, la mission première durant cet isolement est de garder les joueurs occupés. « On veut aussi qu’ils gardent la forme grâce à des activités », fait-il valoir. Ils pourront également profiter du moment pour « s’avancer dans leurs études », a ajouté le pilote.

Les joueurs continuent donc de travailler à partir d’exercices qui sont préparés par la thérapeute physique de l’équipe et qui sont présentés en vidéo Zoom.

L’instructeur souligne que le moral des joueurs demeure bon. Il mentionne également qu’ils font face à ce nouveau confinement de manière professionnelle. « Ils ont géré ça comme de jeunes hommes matures, comme les dernières fois », dit-il.

Comme tout bon compétiteur, Grégoire profite de ses temps libres pour « regarder des webinaires et plein d’autres choses. Je fais encore du hockey. Je passe mes journées à faire des recherches et à analyser les choses », conclut-il.  

Notons que la date du début des séries éliminatoires de la Ligue de hockey junior majeur du Québec n’est toujours pas connue, elles qui devaient à l’origine s’amorcer aujourd’hui jeudi. Rappelons que le Drakkar, l’Océanic de Rimouski, l’Armada de Blainville-Boisbriand, les Olympiques de Gatineau et les Remparts de Québec sont en pause forcée en raison des cas de COVID-19 détectés chez les deux dernières équipes.

Partager cet article