Une collation tous les jours pour les élèves de la polyvalente des Baies

Par Charlotte Paquet 6:00 AM - 08 avril 2021
Temps de lecture :

On aperçoit des jeunes de l’école Sainte-Marie de Ragueneau dans le cadre du même genre de projet de collations que celui de la poly des Baies.

Depuis quelques semaines, la polyvalente des Baies fait plus qu’offrir de l’enseignement à ses 545 élèves. Elle les nourrit également par l’entremise d’un projet de collations une fois par jour.

Tous les matins, un petit en-cas est offert aux jeunes grâce à la Mesure d’aide alimentaire du ministère de l’Éducation. Ils ont accès à des barres tendres, yogourts à boire, compotes et fromage « Ficello », entre autres choses, donc des aliments emballés individuellement, ce qui permet de respecter les consignes sanitaires en évitant la manipulation.

Selon le directeur de la polyvalente, Ken Bouchard, le projet connaît un grand succès et mène à très peu de gaspillage. Les élèves apprécient l’initiative qui se poursuivra jusqu’à la fin de l’année scolaire en cours. M. Bouchard espère bien pouvoir récidiver en 2021-2022.

Dans l’éventualité où l’aide financière ne serait plus disponible, « il tentera de s’adjoindre des partenaires financiers désireux de supporter une telle initiative », explique Patricia Lavoie, agente aux communications du Centre de services scolaire de l’Estuaire (CSSE).

Il faut dire que les largesses du ministère sont directement en lien avec le contexte pandémique. Auparavant, seules les écoles secondaires en milieu défavorisé y avaient accès, selon Mme Lavoie. Sur le territoire du CSSE, la polyvalente des Rivières de Forestville en bénéficiait dans le cadre du projet Nourris ton cerveau, également réalisé dans des écoles primaires du secteur centre.

En raison de la pandémie de COVID-19, toutes les écoles de la province ont accès à la Mesure d’aide alimentaire. La polyvalente des Baies s’est inspirée de l’expérience de la Haute-Côte-Nord pour lancer sa propre démarche de collations.

D’autres expériences

Même si la formule diffère de celle de la polyvalente des Baies, plusieurs autres écoles de la MRC de Manicouagan ont des projets d’aide alimentaire ou de collations santé, notamment l’école Sainte-Marie de Ragueneau.

Actuellement, les jeunes de cet établissement ont droit à des collations deux fois par semaine, mais « tous les autres jours, des collations sont également mises à la disposition des élèves qui n’ont pas déjeuné, qui n’ont pas de collation ou qui ont faim », note Patricia Lavoie.

Pour permettre la poursuite du projet jusqu’à la fin de l’année, malgré l’aide financière limitée du ministère, un appel à tous a été lancé dans la communauté de Ragueneau. Le Centre communautaire pour les aînés et les Chevaliers de Colomb ont une fois de plus répondu présents.

Les élèves de l’école Richard de Chute-aux-Outardes ont aussi accès à des collations chaque semaine grâce à l’implication du Carrefour familial et du propriétaire du Riviera Pub & Grill, Jean-Philippe Ouellet. L’élargissement de l’aide financière du ministère cette année permet de les offrir dorénavant sur une base quotidienne.

D’autres écoles primaires réalisent déjà depuis plusieurs années ou s’apprêtent à lancer des projets en matière d’aide alimentaire. On peut penser aux écoles Bois-du-Nord, Trudel et Leventoux, à Baie-Comeau, ainsi qu’à l’école Saint-Joseph, à Baie-Trinité.

Fait à noter, l’école secondaire Serge-Bouchard, à Baie-Comeau, distribue aussi des collations aux élèves sur une base régulière, mais, en plus, « conserve des repas congelés préparés par l’équipe du Marché Jolliet afin de pouvoir venir en aide aux élèves en difficulté qui n’ont parfois rien pour le repas du midi », souligne Mme Lavoie.

Partager cet article