AstraZeneca : les gens de la Manicouagan répondent présents

Par Charlotte Paquet 7:46 AM - 09 avril 2021
Temps de lecture :

Vers 6 h 20 vendredi, quelque 70 personnes patientaient dans la file d’attente, au centre Laflèche à Baie-Comeau, pour obtenir un coupon et l’heure de leur vaccination.

Baie-Comeau n’échappe pas à l’attractivité de la vaccination sans rendez-vous offerte ce vendredi aux personnes de 55 à 79 ans prêtes à recevoir le vaccin AstraZeneca.

Plusieurs dizaines de personnes, dont une majorité de 55 à 59 ans, étaient sur place dès 6 h ce matin, et même avant, afin de mettre la main sur un coupon indiquant l’heure fixée pour leur vaccination.

Autour de 6 h 20, Le Manic a pu observer plus de 70 personnes dans la file d’attente. Par contre, après une demi-heure, ce nombre avait fondu au moins de moitié. À 7 h 30, 200 des 400 coupons disponibles avaient trouvé preneurs.

De par leur intérêt à se faire vacciner aujourd’hui, les gens démontrent leur confiance dans le vaccin AstraZeneca, malgré tout ce qui a été dit à son sujet. « Moi, je me dis l’AstraZeneca ou l’autre, j’ai une chance sur un million de… Si je suis aussi chanceuse que le 6/49, je vais être correcte », lance en riant Thérèse Boulianne.

Cette dernière, dont le conjoint sera vacciné la semaine prochaine, considère que son risque d’être infectée par la COVID-19 est de beaucoup supérieur à celui d’être victime d’effets secondaires grave dus au vaccin.

De son côté, Michelle Thibeault affirme faire confiance au gouvernement lorsqu’il assure que le vaccin AstraZeneca est sécuritaire. Elle considère important de se protéger contre le virus et de protéger aussi les autres. « J’ai quatre petits-enfants, c’est sûr qu’il faut que je me protège et eux autres aussi. »

D’autres cliniques

Une clinique de vaccination sans rendez-vous pour les 55-79 ans sera aussi offerte à Sept-Îles, samedi, avec 450 places disponibles pour se faire administrer le vaccin AstraZeneca. Enfin, 150 personnes pourront se faire inoculer le lundi 12 avril dans chacune des cliniques prévues aux Escoumins, à Forestville et à Port-Cartier, mais en prenant rendez-vous à compter d’aujourd’hui.

Rappelons que depuis deux semaines déjà, les personnes de 60 ans et plus peuvent obtenir un rendez-vous pour se faire vacciner dans l’une ou l’autre des centres de vaccination de la Côte-Nord.

Galerie photo

Partager cet article