Enquête sur la santé : la participation des Nord-Côtiers est essentielle

Par Charlotte Paquet 2:24 PM - 09 avril 2021
Temps de lecture :

L’Institut de la statistique du Québec assure aux répondants l’anonymat et la confidentialité des réponses obtenues. Photo capture d’écran

Même si la lutte à la pandémie demeure le sujet de l’heure, la terre n’arrête pas de tourner. À preuve, l’Enquête québécoise sur la santé de la population 2020-2021 vient d’être lancée avec un objectif de 3 000 participants de la Côte-Nord d’ici novembre.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Côte-Nord (CISSS) lance un appel à la participation de sa population âgée de 15 ans et plus, qui sera sélectionnée au hasard à partir du fichier de la Régie de l’assurance maladie du Québec.

Les questions tourneront autour de thèmes comme l’état de santé physique et mentale et certaines habitudes de vie ayant une influence sur la santé.

Le CISSS insiste sur l’importance que les personnes sollicitées par l’Institut de la statistique du Québec (ISQ) acceptent de participer à l’enquête provinciale. Leur collaboration permettra d’obtenir des données représentatives des réalités de l’ensemble des MRC de la Côte-Nord qui, on le sait, peuvent être très différentes les unes des autres.
L’ISQ assure l’anonymat des répondants et la confidentialité des réponses recueillies.

Des résultats utiles

Les résultats de la démarche des prochains mois seront fort utiles au réseau de la santé et des services sociaux de la Côte-Nord pour planifier ses activités de promotion des saines habitudes de vie et de prévention des maladies d’un point de vue régional et local.

L’enquête permettra aussi de dresser un portrait de santé des Nord-Côtiers tout en ciblant des problèmes de santé à l’échelle régionale.

À la grandeur du Québec, le ministère de la Santé et des Services sociaux cible la participation de quelque 42 000 répondants à cette troisième édition de l’enquête. Les résultats permettront de suivre l’évolution de l’état de santé de la population entre les années 2008, 2015-16 et 2020-2021. Les résultats seront diffusés au printemps 2023.

Rappelons que la dernière Enquête québécoise sur la santé de la population avait notamment démontré que l’obésité gagnait du terrain au Québec, mais encore plus sur la Côte-Nord avec une personne sur quatre ayant un indice de masse corporelle supérieur à 30. Le tabagisme, lui, était en recul significatif. Plus de 2 800 Nord-Côtiers avaient participé à l’exercice.

Partager cet article