Retour en zone orange : « C’est un coup dur, mais il faut faire avec »

Par Charlotte Paquet 4:29 PM - 13 avril 2021
Temps de lecture :

Le passage de la Côte-Nord en zone orange n’a pas surpris le député de René-Lévesque, Martin Ouellet.

« C’est un coup dur, mais il faut faire avec », a réagi le député Martin Ouellet à l’annonce du retour de la Côte-Nord en zone orange dès le mercredi 14 avril.

Le représentant de la circonscription de René-Lévesque a appris la nouvelle sans vraiment de surprise, en début d’après-midi mardi. L’importante inquiétude exprimée par les autorités de la santé publique, lundi, lui laissait présager ce changement de couleur.

Selon M. Ouellet, la santé publique considère que c’est la chose à faire face à une situation qui se dégrade sans cesse depuis les premiers jours d’avril. « C’est pas l’idéal, mais je ne suis pas surpris. Au final, il faut vaincre cette pandémie », a-t-il martelé.

La balle est maintenant dans le camp des Nord-Côtiers pour améliorer les choses. « Absolument. On l’a déjà fait. On sait ce qu’il faut faire », a mentionné le député. Il a rappelé les conséquences de la remontée des cas en parlant de classes fermées dans des écoles et d’employeurs qui doivent composer avec des travailleurs en confinement à la maison.

« On a eu un trois semaines de permissions spéciales, mais est-ce qu’on en a profité un peu? Est-ce que certains en ont trop profité? », s’interroge-t-il en conclusion.

Bien-être collectif

Pour sa part, le maire de Baie-Comeau, Yves Montigny, considère que le changement de palier d’alerte s’imposait dans un souci de bien-être collectif. Il se dit confiant que le resserrement des règles sanitaires permettra d’abaisser de façon significative le nombre de nouvelles infections.

Si le retour en zone orange permet de limiter la propagation du virus vers l’est de la Côte-Nord, ce sera tant mieux, a-t-il ajouté. Il n’a pas manqué de souligner que la flambée récente des cas de COVID-19 s’est amorcée en Haute-Côte-Nord dans la période de Pâques pour ensuite s’étendre à la Manicouagan.

Un élément de l’annonce d’aujourd’hui réjouit M. Montigny. « Je suis très content que la région de la Côte-Nord, même si on tombe en zone orange, c’est une région limitée d’accès (aux gens de l’extérieur). On est encore là-dedans et c’est une très bonne nouvelle que la Côte-Nord soit protégée de la visite . »

Les visiteurs, le maire affirme les attendre à bras grands ouverts, mais à compter de la fin des classes en juin. Il espère qu’ils seront aussi, sinon plus nombreux qu’à l’été 2020.

Partager cet article