Un nouveau projet en spectacle à Baie-Comeau pour Rick et les bons moments

Par Teresa Fortier 3:30 PM - 11 mai 2021
Temps de lecture :

Après la sortie d’un premier album du même nom, Rick et les bons moments prévoit déjà rentrer au studio pour l’enregistrement d’un deuxième album, pas plus tard qu’à l’automne. Photo Bandcamp, Rick et les bons moments

Le musicien baie-comois et maintenant chanteur, Éric Blanchard, sera de retour en terre natale le 14 mai pour exhiber son nouveau projet, Rick et les bons moments. Le spectacle sera présenté à l’espace Alcoa du Centre des arts de Baie-Comeau.

« Honnêtement, je suis vraiment nerveux de jouer devant les membres de ma famille qui vont être là. Je suis très attaché à l’histoire familiale, donc de me produire dans ma ville natale, ça vient me chercher », déclare humblement l’artiste.

Comble de nervosité, il s’agit de son premier projet où il est le chanteur, lui qui se produit depuis 25 ans en tant que musicien et accompagnateur dans plusieurs projets musicaux, notamment dans le groupe Raton Lover. Quoiqu’il s’agisse d’un projet solo, Éric Blanchard s’est entouré de musiciens avec qui il avait une bonne complicité, soit Maxence Cormier des Hôtesses d’Hilaire, Ben Claveau et Éric Dion.

« Je n’avais jamais fait ça chanter, mes propres chansons, donc c’est vraiment un défi personnel », témoigne Éric « Rick » Blanchard. Depuis déjà plus d’un an, les auditeurs du musicien baie-comois peuvent
entendre sa voix sur des chansons teintées de notes allant du folk jusqu’au country.

Une nouvelle mission

Rick et les bons moments est d’abord et avant tout un projet personnel marquant l’entrée dans la cinquantaine d’Éric Blanchard.

« J’essaie toujours de me donner des missions dans la vie pour trouver ça intéressant. Et là je me suis demandé « qu’est-ce que je n’ai pas encore fait? » », raconte-t-il au sujet du développement de ce projet, alors qu’il n’avait jamais osé chanter en public.

D’ailleurs, le projet qui a pris son envol en 2020 n’a pas été restreint par la pandémie. Pour l’artiste, elle a été bénéfique en lui donnant le temps de s’acclimater à sa nouvelle position sur scène. « Je n’étais pas prêt à partir en tournée tout de suite, c’est insécurisant », explique le chanteur qui se fie à la spontanéité de cette aventure.

Après la sortie de ce premier album du même nom, les membres de Rick et les bons moments prévoient entrer de nouveau au studio pour l’enregistrement d’un deuxième album, pas plus tard qu’à l’automne. « J’ai encore de l’inspiration donc, on va en profiter! » conclut Éric Blanchard.

Partager cet article