4,5 millions pour Internet haute vitesse à l’ouest de la Haute-Côte-Nord

Par Shirley Kennedy 9:57 AM - 21 juillet 2021
Temps de lecture :

La localité des Bergeronnes fait partie de celles dont les citoyens qui le désirent auront accès à Internet haute vitesse. Photo courtoisie Éric Guay.

Ce sont plus de 310 foyers des localités ouest de la Haute-Côte-Nord qui auront accès au service d’Internet haute vitesse de Vidéotron d’ici septembre 2022, grâce à un investissement de 4,23 millions de dollars via Opération haute vitesse Canada-Québec. Le coût total du projet s’élève à 4,47 M$.

La ministre fédérale du Revenu national et députée de Gaspésie–Les Îles-de-la-Madeleine, Diane Lebouthillier, le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Côte-Nord, Jonatan Julien, l’adjoint parlementaire du premier ministre du Québec (volet Internet haute vitesse), Gilles Bélanger, ainsi que le président et chef de la direction de Québecor, Pierre Karl Péladeau, en ont fait l’annonce par voie de communiqué émis sous embargo jusqu’à 10 h ce matin.

Les investissements annoncés accéléreront le déploiement d’infrastructures fiables et performantes dans les municipalités des Bergeronnes, Les Escoumins, Sacré-Coeur et Tadoussac.

Au cours des prochaines semaines, Vidéotron procédera à l’inventaire des territoires visés pour confirmer le nombre exact de foyers qui n’ont actuellement pas accès à Internet haute vitesse et qui seront ainsi couverts par le déploiement des services.

« C’est une excellente nouvelle pour la Côte-Nord et pour l’ensemble de la ruralité au Québec. La pandémie nous a démontré à quel point l’accès à Internet haute vitesse est devenu essentiel pour nos communautés, non seulement pour rapprocher virtuellement les gens, mais aussi pour le travail, les études et le commerce. Notre gouvernement comprend qu’il est urgent et vital de brancher les régions québécoises et canadiennes. Nous sommes fiers de prendre part à cet important chantier et nous continuerons d’investir et de travailler en partenariat avec le gouvernement du Québec, afin que chaque foyer ait accès à Internet haute vitesse », affirme la ministre fédérale du Revenu national Diane Lebouthillier.

Pour l’adjoint parlementaire du premier ministre concernant le volet Internet haute vitesse Gilles Bélanger, « construire un réseau Internet haute vitesse sur un territoire aussi vaste que celui de la Côte-Nord est un défi de taille. Une chance que nous pouvons compter sur des partenaires comme Vidéotron, qui détiennent une solide expertise en la matière. Des communautés branchées pourront pleinement au développement économique de la région. »

Faits saillants

Selon Pierre Karl Péladeau, c’est « dès septembre 2022 que des centaines de familles et d’entreprises de la Côte-Nord pourront finalement se brancher à un réseau ultraperformant pour travailler, étudier ou simplement se rapprocher des leurs familles et amis. Je ressens une immense fierté de voir les équipes de Vidéotron prendre part à cette opération de déploiement sans précédent, au profit des régions du Québec. »

Rappelons que c’est le 9 mars que le gouvernement du Québec annonçait qu’il portait à plus de 1 milliard de dollars son budget pour accélérer le branchement de milliers de foyers québécois à Internet haute vitesse. 

L’Opération haute vitesse Canada-Québec assurera la couverture de 148 000 foyers, notamment par des ententes sans précédent avec six des plus grandes compagnies de télécommunications. Cela est possible grâce à un investissement, à parts égales, de 826,3 millions de dollars des gouvernements du Canada et du Québec. Le gouvernement du Canada a alloué des milliards de dollars à l’infrastructure Internet des régions rurales et éloignées, ce qui comprend une somme de 2,75 milliards de dollars au titre du Fonds pour la large bande universelle, dont 1 milliard de dollars qui proviennent de son Budget 2021.

Partager cet article