Déjà 10 ans pour l’Orchestre symphonique de la Côte-Nord

Par Steeve Paradis 6:00 AM - 02 septembre 2021
Temps de lecture :

L’Orchestre symphonique de la Côte-Nord célèbre cette année ses 10 ans. Un concert anniversaire est prévu pour l’occasion en mars 2022. Photo Hélène Grenier.

Mine de rien, l’Orchestre symphonique de la Côte-Nord (OSCN) a déjà lancé sa 10e saison d’activités, qu’elle promet aux couleurs de la région, avec les éléments de la nature et les paysages nord-côtiers.

« Ç’a grandement évolué, l’orchestre depuis ses débuts », se souvient le chef et directeur artistique de l’ensemble, Benoît Gauthier. « C’est à partir de 2016 qu’on est devenu professionnel, au même titre que l’Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-Saint-Jean ou celui de l’Estuaire, à Rimouski, un véritable orchestre régional en région.

Après deux concerts en août en collaboration avec l’Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-Saint-Jean, l’OSCN ouvrira sa série régulière de concerts avec La vie céleste, présenté le 13 novembre au Centre des arts de Baie-Comeau. « La vie céleste se veut un hommage aux couleurs et aux formes uniques du ciel nord-côtier », fait valoir l’orchestre.

L’OSCN dit innover avec ce concert, composé d’œuvres écrites pour grand ensemble et réarrangées pour orchestre de chambre. Avec la réputée soprano québécoise Lyne Fortin, l’orchestre, sous la direction du chef Gauthier, fera une première incursion dans les œuvres de deux réputés compositeurs, soit Quatre derniers lieder de Richard Strauss et la Quatrième symphonie de Gustav Mahler.

Le 12 mars 2022, toujours au Centre des arts, place à Des racines à la cime, une œuvre du compositeur baie-comois Martin Caron célébrant l’eau, l’air et la terre de la Côte-Nord qu’elle a créée pour bien souligner son 10e anniversaire.

Le programme se poursuivra avec la Deuxième symphonie de de Sibelius qui, selon Benoît Gauthier, « constitue un hymne à la beauté grandioses des panoramas nordiques ». La troisième partie de ce concert anniversaire sera consacrée au Premier concerto de Tchaïkovski, avec la pianiste Suzanne Beaubien qui se joindra aux musiciens.

« Ç’a été difficile de vouloir faire des concerts plus grandioses, en ne sachant pas de quoi auront l’air les mesures sanitaires », a expliqué le chef à propos de la difficulté de bâtir une programmation de saison en ces temps de pandémie.

En Basse-Côte-Nord

L’Orchestre symphonique de la Côte-Nord n’est pas cantonnée à Baie-Comeau, au contraire. Elle se fait un devoir de sillonner le territoire, surtout s’il n’y a pas de route pour s’y rendre. Cette année, cinq musiciens et deux comédiens de la troupe Espace K Théâtre passeront deux semaines à Blanc-Sablon en janvier 2022 en résidence de création.

La première partie de cette résidence concernera la création d’une production multidisciplinaire tirée de L’Histoire de Babar, le petit éléphant. La deuxième partie de cette résidence permettra aux élèves de l’école Mgr-Scheffer de faire des activités pour découvrir l’art sous plusieurs formes.

« La Côte-Nord, c’est un contexte particulier avec deux plus grandes villes et de nombreuses plus petites. Il faut donc trouver un moyen de toucher toutes les communautés et ça fait partie de notre mission d’aller partout », a confié le directeur artistique.

Finalement, toujours dans son objectif de faire rayonner le territoire, et tout en faisant rayonner les talents locaux, l’OSCN donnera de la visibilité aux œuvres du photographe David Béland qui, tout au long de la saison, se retrouveront sur les différentes plateformes de l’orchestre, sur son matériel promotionnel ou lors des expositions préconcert dans le foyer du Centre des arts.

Partager cet article