Élections municipales : la conseillère Martine Salomon réfléchit encore

Par Steeve Paradis 8:00 AM - 03 septembre 2021
Temps de lecture :

Martine Salomon dit réfléchir à savoir si elle se représentera ou non aux élections municipales cet automne.

L’actuelle conseillère du quartier Saint-Georges, Martine Salomon, n’a pas encore décidé si elle sollicitait ou non un second mandat en novembre prochain. Elle n’a pas complété sa réflexion, réflexion qui n’aurait rien à voir avec l’arrivée de Michel Desbiens comme candidat dans son quartier.

« Je ne sais pas encore si je vais me représenter. Je me donne encore une partie du mois de septembre pour y réfléchir », a indiqué la conseillère sortante, qui a au maximum jusqu’au 1er octobre, date limite pour présenter une candidature, pour y penser.

Mme Salomon fait valoir qu’il n’est pas aisé de joindre la vie professionnelle et personnelle avec les charges d’une élue municipale. La majeure partie de sa réflexion porterait donc sur cette facette.

« Il faut être assis autour de la table du conseil pour découvrir dans quoi tu t’es embarquée. Il y a des journées où on peut avoir 300 pages de documents à lire », lance-t-elle.

La conseillère assure que la candidature dans son quartier du président du Syndicat national des employés de l’aluminium de Baie-Comeau n’a rien à voir avec sa réflexion. Elle ajoute même trouver « excellente » la candidature de M. Desbiens. « C’est une personne dynamique, bien impliquée dans le milieu », soutient-elle.

Toutefois, elle démontre qu’elle est prête à en découdre avec Michel Desbiens. « Sa candidature soulève une question. M. Desbiens est vice-président du conseil d’administration du Drakkar, qui appartient à la Ville. Je me demande jusqu’à quel point il peut être en conflit d’intérêt s’il est élu », clame-t-elle.

« Ce n’est pas comme siéger sur un conseil d’administration d’un organisme. Le Drakkar se trouve dans les livres comptables de la Ville. Il me semble que c’est une situation qu’on n’a pas encore vue », a-t-elle conclu.

Partager cet article