À 94 ans, Jérémie Giles expose son fonds d’atelier à Baie-Comeau

Par Charlotte Paquet 6:00 AM - 04 septembre 2021
Temps de lecture :

À 94 ans, l’artiste Jérémie Giles présentera Fonds d’atelier, qui sera sans doute sa toute dernière exposition à Baie-Comeau.Elle se déroulera du 9 au 12 septembre au pavillon Mance au bénéfice de la Corporation église Sainte-Amélie… ouverte à la vie. Photos courtoisie

Une exposition particulière s’amène à Baie-Comeau. À 94 ans, le peintre et sculpteur Jérémie Giles vide son fonds d’atelier et met en vente une multitude d’œuvres au bénéfice de la Corporation église Sainte-Amélie… ouverte à la vie.

L’exposition Fonds d’atelier se déroulera au pavillon Mance à compter de ce jeudi 9 septembre et jusqu’au dimanche 12 septembre, de 14 h à 20 h. Les revenus des ventes seront partagés 50-50 avec la corporation.

Pas moins de 160 objets d’art et de sciences accumulés depuis les années 60 seront offerts au public à des prix très abordables. En plus des peintures, aquarelles, fusains et pastels, entre autres, de Jérémie Giles, une cinquante d’œuvres d’amis artistes fera partie de l’exposition.

« À titre d’artiste peintre et sculpteur, j’ai pris la décision de mettre un terme à cette double facette de mon expression et cela, après avoir réalisé plusieurs murales, plus de 5 500 tableaux, autant figuratifs qu’abstraits, et plus de 1 300 portraits. Sagesse oblige, lorsque l’on est en voie de terminer ses 95 pas sur un sentier dont la distance demeure inconnue, mais certes prévisible… ainsi on décide. Pour l’occasion, j’ai choisi de vider complètement mon fonds d’atelier et d’offrir ce qui me reste de tableaux et autres objets au profit de l’église Sainte-Amélie; une précieuse référence patrimoniale pour la ville de Baie-Comeau et de la Côte-Nord », a écrit Jérémie Giles dans un communiqué.

Attachement à la Manicouagan

Installé à Jonquière depuis très longtemps, Jérémie Giles a toujours eu la Manicouagan tatouée sur le cœur, une région qu’il a habitée des années 50 aux années 70.

Son bon ami et collaborateur pour l’organisation de l’exposition, Daniel Le Saunier, a rappelé l’importante contribution de l’artiste à l’essor culturel de la région à l’époque. En plus de la fondation du Centre d’art Manicouagan avec Don Darby en 1964 à Pointe-Lebel, qui a permis à la jeunesse du temps de s’ouvrir au monde des arts, Jérémie Giles a également cofondé le Symposium de peinture de Baie-Comeau à l’occasion du 50e anniversaire de la ville en 1987.

En 2017, pour souligner cette fois-ci le 80e anniversaire de la ville, le grand artiste y présentait sa collection intitulée l’Art est un miroir et regroupant 80 tableaux sur l’histoire de la peinture au Canada.

Cette collection, encore en montre depuis au pavillon Mance, doit d’ailleurs être officiellement cédée à la municipalité le mardi 7 septembre lors d’une cérémonie en présence de Jérémie Giles et de son neveu Léo Giles.

Galerie photo

Partager cet article