« Les antivaccins ont gagné » – Dominique Anglade

Par Charlotte Paquet 8:03 AM - 14 octobre 2021
Temps de lecture :

La cheffe du Parti libéral du Québec, Dominique Anglade, était à Baie-Comeau, mercredi, au moment où le ministre de la Santé, Christian Dubé, a annoncé le report d’un mois de la vaccination obligatoire des travailleurs du réseau de la santé.

De passage à Baie-Comeau mercredi, la cheffe du Parti libéral du Québec, Dominique Anglade, n’a pas hésité à qualifier de « constat d’échec » du gouvernement caquiste sa décision de reporter au 15 novembre la date butoir pour la vaccination obligatoire des travailleurs de la santé.

« Les antivaccins ont gagné », a déploré Mme Anglade. Selon elle, il ne fait aucun doute que le ministre de la Santé, Christian Dubé, vient de perdre son rapport de force.

La cheffe s’inquiète du message qu’un tel report envoie aux personnes qui ont écouté le message de la Santé publique et sont allées se faire vacciner et à celles qui doivent être vaccinées pour se faire soigner par du personnel qui, lui, n’a pas cette obligation.

« On ne les récompensera pas et on va récompenser tous ceux qui ont eu les autres comportements », ajoute celle qui compare la décision du gouvernement à un parent qui imposerait une conséquence à son enfant pour un mauvais comportement, mais qui l’annulerait avant le jour J.

Les libéraux ont réclamé dès janvier 2021 la vaccination obligatoire dans le milieu de la santé, a rappelé Mme Anglade. Selon elle, « la CAQ a attendu, attendu, attendu jusqu’au mois de septembre » pour l’imposer un mois plus tard, mais sans avoir de plan de contingence pour composer avec les bris de services à prévoir au lendemain de la suspension des nombreux employés non vaccinés.

Partager cet article