Le lexique spécialisé en français-innu du cégep de Baie-Comeau se bonifie

Par Colombe Jourdain 11:27 AM - 09 novembre 2021
Temps de lecture :

Le lexique français-innu est disponible sur le site web du cégep de Baie-Comeau. Photo tirée du site web du lexique du cégep de Baie-Comeau.

Moins d’un an après son lancement, le Lexique spécialisé des études collégiales en français-innu du cégep de Baie-Comeau s’est enrichi de 450 termes additionnels, provenant des programmes de Soins infirmiers, de Soins préhospitaliers d’urgence et de Techniques de comptabilité et de gestion, s’ajoutant aux 900 mots déjà disponibles sur le site web de l’institution.

Ce lexique est un outil numérique permettant aux étudiants dont la langue première est l’innu-aimun d’obtenir la traduction en français de certains termes ou concepts accompagnés d’une illustration et de la prononciation dans les deux langues. On peut aussi y chercher des mots dans l’une ou l’autre des langues.  

« En nommant plusieurs séries de concepts abstraits qui n’avaient pas d’équivalent jusqu’à présent en innu-aimun, non seulement ces réalités prennent désormais une forme concrète pour les étudiants innus, mais le lexique leur permet d’approfondir ce qu’auparavant ils risquaient de seulement entrevoir », avance le directeur des études du cégep, Marc Rochette, dans un communiqué.

Ce lexique a pu voir le jour grâce à la collaboration d’Hélène St-Onge, Adélina Bacon et Louise Canapé, traductrices et issues de la communauté innue de Pessamit. Les illustrations des différents concepts sont réalisées par Frédéric Fontaine. Cet outil vient appuyer l’apprentissage des étudiants innus et a été financé par le programme Le français, au cœur de nos ambitions de l’Office québécois de la langue française.

Le lexique sera complété d’ici août 2022 et comptera 1 350 mots au total, découlant des différents programmes de l’établissement comme Technologie du génie civil, Techniques d’aménagement cynégétique et halieutique et Techniques policières qui s’additionneront aux mots des programmes mentionnés précédemment, incluant aussi Sciences humaines, Techniques d’éducation à l’enfance et Éducation spécialisée. Il est prévu que cet outil s’enrichira avec le temps pour s’ajuster aux besoins des étudiants.

Partager cet article