Racquetball : Michèle Morissette obtient la 12e place aux Championnats du monde

Par Josianne Bérubé 9:01 AM - 10 Décembre 2021
Temps de lecture :

Michèle Morissette (sur la photo) s’est classée 12e aux Championnats du monde de raquetball, qui ont eu lieu récemment au Guatemala, ce qui lui permet de se qualifier pour les Jeux mondiaux de 2022. Photo Asociacion de Raquetbol de Guatemala

Michèle Morissette a terminé douzième en simple aux Championnats du monde de racquetball, tenu du 28 novembre au 6 décembre à Guatemala City au Guatemala. Ce résultat lui permet de se qualifier pour les Jeux mondiaux de 2022.

L’athlète originaire de Baie-Comeau a remporté deux de ses trois matchs en ronde préliminaire et a terminé deuxième du pool F. En ronde éliminatoire, Morissette s’est incliné en huitième de finale en deux manches de 0-15 et 2-15 face à la Mexicaine Samantha Salas.

En ronde de consolation, Michèle Morissette l’a emporté contre la Sud-Coréenne Lee Sumin en trois manches de 15-9, 13-15 et 11-10. Morissette a perdu la partie suivante contre la Chilienne Carla Munoz en trois sets de 15-13, 14-15 et 3-11 pour finalement finir 12e.

Comme l’événement servait cette année de qualification pour les Jeux mondiaux, qui auront lieu du 7 au 17 juillet 2022 à Birmingham aux États-Unis, il y avait une ronde de consolation afin de déterminer les positions. Seuls les douze meilleurs hommes et femmes en simple à ce tournoi se qualifient pour cet événement majeur.

Michèle Morissette est satisfaite de ses performances lors des championnats. « Vu que ça faisait quand même deux ans qu’on n’avait pas eu de tournois, je ne m’attendais pas à grand-chose. Que ce soit au Québec, au national ou à l’international, on n’a pas eu beaucoup de tournois. Donc je suis assez satisfaite de la manière dont j’ai joué. Je ne m’attendais pas à des miracles non plus. Mais, somme toute, c’est assez positif », affirme-t-elle.

L’athlète se réjouit, bien sûr, de se qualifier pour les Jeux mondiaux. « C’est super le fun. Je ne m’attendais pas non plus à me classer pour ces jeux-là quand j’y allais (aux Championnats de monde). Honnêtement, j’ai été surprise de voir que j’ai fini douzième. Je ne m’y attendais pas non plus. Mais c’est sûr que j’ai bien hâte de vivre l’expérience, surtout que ça va être ma première fois », indique Morissette.

Cette dernière est la seule athlète canadienne, hommes et femmes confondus, à s’être qualifiée pour les prochains Jeux mondiaux.

Ce résultat est l’un des meilleurs de la Nord-Côtière aux Championnats du monde. Elle a terminé 11e à égalité avec une autre joueuse à l’événement de 2014, qui s’est déroulé au Canada, et 13e à égalité avec trois autres athlètes à la compétition de 2016, qui a eu lieu en Colombie.

L’autre représentante du Canada en simple, Juliette Parent, a quant à elle obtenu la 21e position.

Également en action aux championnats du monde, le Baie-Comois Samuel Murray a perdu en quart de finale en double avec son partenaire Coby Iwaasa contre le duo bolivien composé de Koko Keller et Conrrado Moscoso en trois manches de 15-9, 12-15 et 4-11. L’équipe Murray-Iwaasa avait battu en deux manches de 15-3 et 15-4 le duo bolivien en ronde préliminaire. Le tandem canadien a remporté ses deux parties en ronde préliminaire et terminé premier du pool D.

Partager cet article