Cité des Bâtisseurs émet des réserves sur le nouveau Programme d’habitation abordable Québec

Par Colombe Jourdain 10:48 AM - 08 février 2022
Temps de lecture :

Cité des Bâtisseurs accueille de façon mitigée le Programme d’habitation abordable Québec . Photo courtoisie.

Dans l’ensemble, l’organisme Cité des Bâtisseurs voit d’un bon œil la venue du nouveau Programme d’habitation abordable Québec (PHAQ) mis en place par le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation. Il n’en demeure pas moins que certaines des orientations ne tiennent pas compte des « particularités nord-côtières » et cela inquiète le groupe de ressources techniques.

Effectivement, « les besoins en logement ainsi que les budgets accordés seront déterminés par le ministère pour chaque région administrative. Nous estimons que pour la Côte-Nord, les besoins et les budgets doivent être déterminés pour chaque MRC », souligne le communiqué émis par Cité des Bâtisseurs.

La région est vaste et compte plusieurs petites municipalités dévitalisées qui ne seraient pas en mesure de fournir la contribution minimale de 40 % de la subvention de base accordée par la Société d’habitation du Québec pour être admissible au programme.

Le fait que le processus d’appel de projets soit maintenant sur une base annuelle ne semble pas une bonne idée pour l’organisme puisqu’il « ne suit pas la dynamique et la réalité du logement communautaire ». Ceci risque de donner un avantage aux promoteurs privés au détriment des projets provenant d’OBNL ou de coopératives.

Bien que le programme AccèsLogis demeure en complément de ce nouveau programme, Cité des Bâtisseurs se dit préoccupée puisque le PHAQ semble plutôt succéder à AccèsLogis et l’aspect du logement communautaire n’y est pas pris en compte. D’ailleurs, l’organisme pense qu’un programme spécifique au logement communautaire devrait être mis en place par le gouvernement.

De plus, le ministère annonce un financement à hauteur de 200 M$ dans le PHAQ mais selon l’organisme, ce n’est pas suffisant et c’est plutôt 750 M$ qui seraient nécessaires et 5 000 unités de logement supplémentaires.

Cité des Bâtisseurs se réjouit cependant de « la mise à jour des coûts de construction pour la région de la Côte-Nord » dans le nouveau programme. Le délai de traitement est établi à 90 jours suivant l’appel de projets, ce qui permettra d’accélérer la réalisation des projets. Une nouveauté du PHAQ est la plus grande flexibilité concernant la superficie d’unité qui « pourra avoir un effet bénéfique sur les coûts de construction », explique-t-on.

Partager cet article