La goutte de trop dans le milieu communautaire

Par Maxim Villeneuve 4:05 PM - 08 février 2022
Temps de lecture :

Le coordonateur de la Table régionale des organismes communautaires de la Côte-Nord, Shawn Bourdages.

Les organismes sont sous-financés et sur-sollicités, selon la Table régionale des organismes communautaires de la Côte-Nord (TROC). Un projet du CISSS de la Côte-Nord aurait fait déborder le vase.

Le projet « Les éclaireurs », présenté le 25 janvier dernier, prévoit un budget régional d’au moins 80 000$ pour l’année 2021-2022, mais aucune somme ne sera allouée au milieu communautaire. Il est cependant écrit dans un document de présentation du CISSS que le projet doit « mobiliser les ressources existantes dans la communauté, notamment dans les organismes communautaires ».

Cela montre une fois de plus que le milieu communautaire manque de soutien, selon le coordonnateur de la TROC, Shawn Bourdages.

« Encore une fois les besoins des organismes de bases sous-financés qui tiennent les communautés à bout de bras sont ignorés alors qu’on leur demande de collaborer avec enthousiasme à un projet qui, à plusieurs égards, dédouble des actions qu’ils entreprennent déjà », affirme-t-il.

L’argent du projet demeure à l’usage exclusif du CISSS et les montants non utilisés seront retournés au ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS). La TROC affirme d’ailleurs que des représentants du CISSS auraient avoué que le projet « Les éclaireurs » est imposé par le MSSS.

Les acteurs du milieu communautaire autonome de la région participeront à une manifestation le 21 février prochain pour réclamer les sommes dont ils ont besoin. Les organismes veulent pouvoir financer la mission de leurs organismes et assurer leur rôle dans le développement du milieu social de leurs communautés.

Partager cet article