Appel de projets pour soutenir la revitalisation des municipalités

Par Colombe Jourdain 10:26 AM - 06 mai 2022
Temps de lecture :

La MRC de Manicouagan fait un appel à projets pour soutenir les municipalités dévitalisées, comme Godbout. Photo courtoisie

La MRC de Manicouagan procède à un appel de projets pour les municipalités en situation de dévitalisation sur son territoire.

L’appel de projets vise les municipalités suivantes : Baie-Trinité, Godbout, Chute-aux-Outardes, Ragueneau, la communauté autochtone de Pessamit et le territoire non organisé de Rivière-aux-Outardes. Ces municipalités se retrouvent au cinquième quintile selon l’indice de vitalité économique des territoires déterminé par le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH).

La MRC Manicouagan a créé un comité de vitalisation qui comprend le préfet, les maires des municipalités visées et leur direction générale, une observatrice en la personne d’Annie Cloutier d’ID Manicouagan ainsi qu’une personne déléguée par le MAMH, Maude Delisle. Une entente a été signée par toutes les parties en vue d’établir le cadre dans lequel les projets seront acceptés.

« La problématique de dévitalisation est une tragédie dans plusieurs régions. L’absence d’emplois et de services offerts à la population font en sorte que les gens quittent vers des villes plus populeuses. Le gouvernement a reconnu cette problématique en créant le Fond régions et ruralité avec un volet spécifique pour soutenir la vitalisation des municipalités », soutient Marcel Furlong, préfet de la MRC de Manicouagan.

C’est une enveloppe de 1,5 M$ dont 80 % proviennent du MAMH et 20 % de la MRC, qui sera attribuée pour les années 2021 à 2025. Pour la première année, c’est un montant de 614 000 $ que se partageront les projets retenus puisqu’il comprend le montant alloué au budget 2020-2021 qui a été reporté à 2021-2022. Pour les années subséquentes, à partir de 2022-2023, c’est une somme de 307 000 $ par année qui sera disponible dans le cadre de ce financement.

Les projets devront s’aligner sur l’un de ces six axes de vitalisation déterminés par le comité : vitalisation et qualité de vie, développement, diversification et consolidation de l’économie et l’emploi, conservation et développement d’infrastructures, attractivité et rétention, culture et patrimoine ainsi qu’environnement et développement durable.

« C’est un beau moyen d’aider nos municipalités dévitalisées à se relancer avec cette entente. On souhaite des projets qui vont amener un plus à la qualité de vie des résidents de ces municipalités », indique le préfet Furlong.

La coordonnatrice aux communications de la MRC, Marie-Luce Pelletier Legros, donne en exemple la MRC de la Haute Côte-Nord qui a, entres autres, financé l’installation de jeux d’eau dans un parc de Sacré-Cœur.

Le premier appel de projets se fera du 15 juin au 15 septembre et un deuxième appel s’enchaînera du 15 septembre au 6 janvier 2023. Les organismes et promoteurs sont invités à soumettre leur projet à Marie-Luce Pelletier Legros qui en fera l’analyse avant de soumettre les dossiers au comité pour recommandation au Conseil des maires de la MRC. Le montant maximal accordé par projet sera de 100 000 $ pour toute la durée de cette entente.

Mme Pelletier Legros prévoit faire une tournée des municipalités visées par cette entente pour leur présenter en détail l’appel à projets et les informer sur les autres sources de financement disponibles pour les promoteurs de projets ou les organismes. Cette tournée devrait avoir lieu d’ici la fin mai ou au début juin, les détails restent à suivre.

Partager cet article