La saison des croisières s’ouvre à Baie-Comeau

Par Charlotte Paquet 10:45 AM - 06 mai 2022
Temps de lecture :
L'Ocean Explorer en est à son escale inaugurale à Baie-Comeau. Son capitaine, Luksa Kristovic, pose en compagnie de Martin Roy, de la Corporation de gestion du port de Baie-Comeau, de Mathieu Pineault, pdg de Croisières Baie-Comeau, et du maire Yves Montigny.

Baie-Comeau accueille vendredi la première des 13 escales de croisière prévues en 2022. Arrivé vers 8 h, l’Ocean Explorer doit reprendre la mer à 13 h, après une visite guidée de la ville réalisée par ses 120 passagers, des Américains pour la plupart.

Le petit gabarit du bateau de la compagnie Vantage Deluxe World Travel, et ses 90 membres d’équipage, fait le bonheur de Croisières Baie-Comeau et son nouveau président-directeur général, Mathieu Pineault. Avec la récente réorganisation qui a mené à la création du Service des communications et du tourisme qu’il dirige, M. Pineault y voit la possibilité de se faire la main d’une certaine façon.

L’Ocean Explorer sera de retour à Baie-Comeau le 1er octobre.

Le deuxième navire de la saison attendu le 22 mai, le Pearl Mist, avec sa capacité de 206 passagers et 60 membres d’équipage, permettra également à la nouvelle équipe, notamment une agente de développement touristique embauchée il y quelques semaines à peine, de gagner de l’expérience avant la haute saison des croisières de septembre et octobre.

Le Pearl Mist, un habitué à Baie-Comeau, doit d’ailleurs accoster à trois autres reprises d’ici la fin de la saison et vivre une 30e escale chez nous. Fait à noter, le 1er octobre, la Ville soulignera la 100e escale de croisière de son histoire lors du retour de l’Ocean Explorer. Il faut remonter à 2007 pour l’accueil d’un premier bateau de croisière, en l’occurrence le Black Watch.

Offre à élargir

En mai, l’offre d’excursions est plus restreinte dans la Manicouagan, reconnaît M. Pineault. Selon lui, la proposition d’une visite guidée de la ville avec des arrêts sur Place La Salle et à l’église Sainte-Amélie a tout de même plu aux croisiéristes de l’Ocean Explorer.

À la deuxième visite du navire à l’automne, l’offre d’excursions sera plus étendue. Avec la fermeture du Jardin des glaciers et une pause d’un an du côté de la Vallée des coquillages, Croisières Baie-Comeau travaille au développement de nouveaux attraits. « Tout est sur la table », assure son pdg.

Attitude Nordique et Expéditions Pirsuq pourraient joindre les rangs et satisfaire des touristes un peu plus aventureux. Aussi, un circuit agroalimentaire pourrait aussi être développé avec la participation de la Ferme Manicouagan, de la distillerie Vent du Nord et de la microbrasserie St-Pancrace. « Apparemment que c’est très intéressant pour les touristes de l’extérieur de savoir comment ça se passe chez nous », précise Mathieu Pineault.

Ce dernier tient à souligner le partenariat qui lie désormais Croisières Baie-Comeau à la Corporation de gestion du port de Baie-Comeau, propriétaire des installations portuaires depuis décembre dernier. Cette dernière a certaines responsabilités lors des escales, comme la gestion de la guérite et de l’amarrage.

Partager cet article