Le Plan québécois de transport aérien en 6 questions

Par Maxim Villeneuve 1:00 PM - 07 juin 2022
Temps de lecture :

Liaisons aériennes régionales admissibles au Programme d’accès aérien aux régions – Volet 2 – Offre de billet d’avions à prix maximal déterminé. Photo Gouvernement du Québec

Depuis le 1er juin, il est possible de se procurer des billets d’avion à 500$. Voici réponse à six questions.

1. Quels sont les tarifs qu’offre ce programme?

Il est possible de se procurer un billet aller-retour à un tarif maximal de 500$, ou un billet pour un aller simple à 250$ maximum.

2. Qui peut s’acheter un billet à tarif réduit?

La mesure s’applique à tous les Québécois qui font des voyages personnels. Le ministère des Transports compte aussi offrir cette possibilité aux visiteurs, car il veut en faire profiter l’économie des régions avec l’industrie touristique. Il n’est pas possible pour les entreprises de profiter de ce nouveau plan de transport aérien.

3. Comment faire pour avoir un billet à ce prix?

Il faut voyager directement avec les transporteurs aériens qui participent au programme, pour y avoir accès. Les compagnies participantes sont : Air Canada, Air Creebec, Air Inuit, Air Liaison, PAL Airlines et Pascan Aviation.

Il ne faut pas de code promotionnel pour se procurer un billet aller-retour à tarif maximal de 500$. Cependant, il faut que le voyageur atteste qu’il respecte toutes les conditions. Les transporteurs aériens se doivent d’informer l’acheteur de ces conditions.

4. Quelles sont les limites du programme?

Pour l’instant, il y a 98 000 billets de disponibles, donc leur achat fonctionne selon « premier arrivé, premier servi ». Pour chaque personne, il y a une limite de trois billets aller-retour par année. Cela est compté selon l’année financière, soit du 1er avril au 31 mars.

5. Est-ce que le Programme d’accès aérien aux régions (PAAR) est toujours en place ?

Le gouvernement provincial avait déjà mis en place le Programme d’accès aérien aux régions (PAAR) pour des régions éloignées comme la Côte-Nord. Il est toujours en fonction, mais certains ajustements y ont été faits avec l’instauration du Plan québécois de transport aérien.

Le premier volet du PAAR est le remboursement de tarifs aériens pour les résidents des régions éloignées et isolées. Il est possible, grâce à ce volet, de se faire rembourser les tarifs aériens pour un vol régulier, les frais de modification de date de vol et les frais pour mineurs accompagnés.

Pour cela, le voyageur doit fournir après son voyage : une preuve de résidence, le billet et la facture de celui-ci, et une preuve que le voyage est fait, comme la carte d’embarquement.

Cependant, il n’est plus possible de se faire rembourser pour les vols nolisés et il n’y a plus de plafonds maximaux, en raison de l’instauration du plan québécois de transport aérien.

6. J’ai acheté un billet d’avion avant l’entrée en vigueur du plan, est-ce que je peux me faire rembourser?

Il n’est pas possible de se faire rembourser un billet acheté avant l’entrée en vigueur du plan québécois de transport aérien. Toutefois, il est possible de l’annuler et d’en acheter un nouveau. Cela vient avec le risque de ne pas avoir accès à un billet à tarif réduit, comme il y en a peu de disponibles par vol.

Partager cet article