Le tronçon 0-4 km de la route 389 achève

Par Charlotte Paquet 6:00 AM - 04 juillet 2022
Temps de lecture :

Une bonne partie de la chaussée du futur accès de la route 389, à partir du parc Jean-Noël-Tessier à Baie-Comeau, est recouverte d’asphalte. Il ne s’agit pas d’une couche finale, même si on peut voir du marquage.

Il faudra patienter jusqu’à l’automne 2022 pour pouvoir rouler sur le nouveau tracé de la route 389 entre les kilomètres 0 et 4 à Baie-Comeau, même si les travaux peuvent sembler presque achevés à partir du parc Jean-Noël-Tessier.

Dans les faits, la mise en service des quatre premiers kilomètres est prévue en même temps que celle du tronçon entre les kilomètres 4 et 22 qui, depuis le printemps 2020, subit de nombreuses améliorations. L’ensemble des travaux font partie d’un contrat de 74,1 M$ réalisé par le Groupe Alfred Boivin de Saguenay.

Conseillère en communication à la direction générale de la Côte-Nord du ministère des Transports du Québec, Sarah Gaudreault explique que de l’asphaltage et du marquage de chaussée ainsi que des travaux de signalisation doivent encore être effectués entre les kilomètres 0 et 4, tout comme l’installation de glissières de sécurité et la pose de remblais.

Actuellement, une première couche d’asphalte recouvre sur une large section du tronçon, en plus de prémarquage sur la chaussée.

Le dernier bout du tronçon entre les kilomètres 0 et 4 est toujours sur fond de gravier. On aperçoit au loin la route 389.

Près de 122 M$

Au total, le projet de construction du nouveau tracé de 4 km et d’amélioration de la route 389 sur 18 km représente un budget de 121,8 M$.

Depuis le début du printemps, les travaux ont repris, notamment pour du forage, du dynamitage et du concassage de roc, la construction de chemins de déviation et des travaux d’éclairage et de signalisation.

Près de 50 ponceaux doivent aussi être installés d’ici à la fin du chantier à l’automne.

Parmi les avantages qui découleront de ces importants travaux à terme, notons la réduction du parcours de près de 2,2 km et l’ajout de zones de dépassement.

Le projet B, qui concerne les 22 premiers kilomètres, fait partie du vaste programme d’amélioration de la route 389, qui prévoit un investissement de 525 M$ assumé par les gouvernements du Québec et du Canada.

Partager cet article