Une baisse de 3% des possibilités forestières

Par Maxim Villeneuve 11:01 AM - 06 juillet 2022
Temps de lecture :

La baisse est entre autres due à l’épidémie de tordeuse des bourgeons de l’épinette. Photo courtoisie

Les possibilités forestières connaîtront une baisse de 3% dans la région à compter du 1er avril. Les travaux du Forestier en chef, Louis Pelletier, ont établi les possibilités de la Côte-Nord à 3 693 500 mètres cubes de bois annuellement pour la période 2023-2028.

Cette baisse est principalement due à la mise à jour du territoire destiné à l’aménagement forestier, le Plan de rétablissement de l’habitat du caribou forestier et l’impact de la tordeuse des bourgeons de l’épinette.

Le Forestier en chef affirme que nous sommes cependant sur la fin de l’épidémie de tordeuse et que le maximum des pertes de bois sont faites. Cela pourrait avoir un impact sur la prochaine évaluation des possibilités forestières.

51 % des 8 057 340 hectares de forêt dans la région sont exclus de la récolte forestière en raison de territoires protégés, de milieux humides et non forestiers.

Des travaux sylvicoles seront nécessaires pour maintenir les possibilités forestières. Ceux-ci nécessitent un budget annuel de 12 millions de dollars.

Les possibilités forestières correspondent au volume maximal des récoltes annuelles de bois qui peuvent être faites tout en assurant le renouvellement de la forêt. Le Forestier en chef les détermine aux 5 ans pour chaque région et chaque type de bois.

Partager cet article