Les marchés publics ont conquis la Manicouagan

Par Daniel Naud 9:18 AM - 08 septembre 2022
Temps de lecture :

Au cours de l’été, la population a pu profiter des produits agricoles et des artisans locaux, grâce à deux marchés publics, l’un aménagé à Pointe-aux-Outardes et l’autre à Baie-Comeau. Photo archives

Au cours de l’été, la population a pu profiter des produits agricoles et des artisans locaux, ainsi que de la présence de divers exposants et organismes qui ont occupé les kiosques de deux marchés publics, l’un aménagé à Pointe-aux-Outardes et l’autre à Baie-Comeau. À l’approche de l’automne, les organisateurs se disent satisfaits de la saison 2022.

Du côté de Pointe-aux-Outardes, les aménagements situés au portail d’entrée de la municipalité ont accueilli le public pour une troisième année consécutive.

Échelonnée sur 12 fins de semaine à partir de juin, la tenue du marché public se divisait en deux volets distincts. Les samedis étaient réservés aux producteurs agricoles et artisans du secteur, tandis que les exposants et organismes offraient leurs produits et services tous les dimanches.

« Certains travaux d’aménagement près des kiosques ont compliqué les choses durant quelques semaines. Nous avons débuté l’installation de jeux pour les enfants ainsi qu’une toilette écologique qui elle, sera en place au printemps prochain. Sauf que dans l’ensemble tout s’est bien passé », confie la directrice générale de la municipalité, Dania Hovington.

L’installation de jeux pour les enfants ainsi qu’une toilette écologique qui elle, sera en place au printemps prochain, ont légèrement perturbé le début de saison au marché public de Pointe-aux-Outardes.

Cette dernière souligne également que la ferme agricole Pointe-aux-Pommes, située dans la localité, a occupé le marché durant une dizaine de jours consécutifs afin d’offrir leurs fraises fraîches.

La municipalité relancera les activités du marché pour la saison 2023, ajoutant que des projets visant l’amélioration et la dynamisation du site sont dans l’air.

Pendant ce temps à Baie-Comeau

Anciennement situé sur la Place de la biosphère, le marché public de Baie-Comeau est revenu en force à la mi-juillet, après trois ans d’absence, pour établir ses nouvelles bases dans le parc des Pionniers et s’ouvrir aux consommateurs tous les samedis jusqu’en septembre.

« Nos kiosques ont été appréciés par les gens, car ils avaient accès à des légumes frais. Le public était au rendez-vous et les producteurs ont vu qu’il y a des ouvertures d’affaires », lance Tania Boudreau, agente au développement agroalimentaire pour ID Manicouagan.

« Au départ, nous voulions le faire tous les dimanches afin de ne pas nuire à celui de Pointe-aux-Outardes, sauf que les producteurs eux-mêmes ont demandé à ce que ce soit les samedis. Pour l’été prochain, nous allons contacter Pointe-aux-Outardes pour maximiser les deux marchés », ajoute-t-elle d’emblée.

Un projet pilote a également été mis sur pied par les organisateurs de Baie-Comeau, soit le marché mobile, dont l’objectif était de rejoindre les endroits où l’offre alimentaire est plus faible.

« Nous sommes allés au moins une fois dans chacune des municipalités plus éloignées. Dans le secteur ouest, nous avons déplacé le marché à Pessamit et Ragueneau, Pointe-Lebel et Chute-aux-Outardes. Du côté est, Baie-Trinité, Godbout et Franquelin ont été visités avec succès », explique quant à lui Nathan Cousin-Tremblay, coordonnateur des marchés publics, également chez ID Manicouagan.

« Pour le futur, nous voulons susciter l’émergence de nouveaux produits agricoles dans le secteur », espère Mme Boudreau.

Partager cet article