La Ville de Baie-Comeau refuse l’ajout d’un arrêt du transport en commun à la Villa des retraités

Par Colombe Jourdain 10:12 AM - 05 octobre 2022
Temps de lecture :

Claire Bilodeau a fait une demande à la Ville de Baie-Comeau pour avoir un arrêt près de la Résidence Raymond D’Auteuil, où elle habite.

Une résidente de la Villa des retraités dans le secteur Mingan, Claire Bilodeau, a fait une demande à la Ville de Baie-Comeau afin que la résidence où elle habite soit desservie par le transport en commun. Après analyse, la Ville lui a répondu qu’elle ne pouvait donner suite à sa demande.

Mme Bilodeau doit se rendre en taxi jusqu’au Centre Manicouagan pour y prendre l’autobus. Ce qui lui occasionne des frais supplémentaires. Elle aimerait bien pouvoir se rendre dans le secteur Marquette ou même à St-Georges pour voir ses petits-enfants mais n’a pas nécessairement les moyens de prendre le taxi chaque fois.

« On est des personnes âgées, mais on ne veut pas se faire mettre de côté. On veut rester autonomes et pouvoir sortir quand on veut, quand on en a besoin. Le taxi, je peux me le permettre une fois par mois et je ne veux pas avoir à toujours demander à un ami ou à mes enfants de me voyager. Avec l’autobus, je sortirais plus souvent », souligne Mme Bilodeau.

Mme Bilodeau a 88 ans et elle est en bonne forme, elle veut donc profiter de ses temps libres pour aller où elle veut et considère que la Ville devrait offrir le service de transport en commun accessible pour tous.

« Me sentir pognée, pas capable de sortir, ça me révolte. On se prive d’aller voir nos amis, d’aller faire un tour à Marquette. J’aime ça, pourtant, aller dans l’autre secteur. On a quand même le droit de vouloir visiter notre propre ville », lance Mme Bilodeau.

Réponse de la Ville

La Ville explique son refus d’ajouter un arrêt à la Villa des retraités par manque d’achalandage. « On a fait une petite étude et il n’y aurait pas suffisamment de gens qui utiliseraient le service à cet endroit », indique Pierre-Olivier Normand, agent aux communications à la Ville de Baie-Comeau.

M. Normand explique que le trajet actuel est fait pour être bouclé en une heure. En ajoutant un arrêt supplémentaire, l’horaire ne serait plus le même et les panneaux indiquant les heures de passage devrait alors être changés, occasionnant des coûts pour la Ville.

Toutefois, la refonte du transport en commun est déjà prévue dans les cartons et dans les prochains mois, la Ville prendra le temps d’étudier les différentes possibilités et voir si un service de taxibus, par exemple, pourrait être offert.

« On va examiner différentes options et s’assurer que le service de transport en commun puisse répondre à la demande, tout en demeurant efficace », soutient M. Normand.

Partager cet article