Traverse : » On ne peut pas endurer ça tout le temps « , lance le député Montigny

Par Charlotte Paquet 4:29 PM - 28 octobre 2022
Temps de lecture :

Député de la Coalition avenir Québec dans René-Lévesque, Yves Montigny est nommé adjoint gouvernemental à la ministre des Transports, volet transport aérien régional. Photo archives

« C’est vraiment un problème majeur qui se répète. On ne peut pas endurer ça tout le temps. C’est un lien essentiel », a martelé le nouveau député caquiste de René-Lévesque, Yves Montigny, en réaction à l’absence de service à la traverse Matane-Baie-Comeau-Godbout pendant trois jours.

En effet, la Société des traversiers du Québec vient d’annoncer que le Saaremaa I restera à quai demain, comme ce fut le cas jeudi et vendredi. Les conditions de navigation difficiles en raison des vents ne permettent pas au navire de relève du F.-A.-Gauthier de s’aventurer sur le fleuve.

Les bris de service fréquents à la traverse préoccupaient M. Montigny lorsqu’il était maire de Baie-Comeau et ils continuent de le préoccuper. Il a d’ailleurs interpellé à ce sujet la nouvelle ministre des Transports et de la Mobilité durable, Geneviève Guilbault.

« Clairement, les citoyens n’ont pas à faire le détour (par Québec) », a laissé tomber le député, qui compatit avec les usagers pour les inconvénients subis.

« Il faut que la préoccupation des dessertes dans l’est du Québec soit au-dessus de la pile (des dossiers) », ajoute celui qui réclame des solutions pérennes tant pour la traverse Matane-Côte-Nord que pour celle de Tadoussac-Baie-Sainte-Catherine, où des réductions de services surviennent aussi.

Président-directeur général de la Société des traversiers du Québec, Stéphane Lafaut a annoncé cette semaine son départ. Le député Montigny a bien l’intention de livrer son message à son successeur à son arrivée.

À lire aussi :

Partager cet article