Une formation sur le sauvetage des mammifères marins offerte aux Premières Nations et au GREMM

Par Johannie Gaudreault 11:22 AM - 04 novembre 2022
Temps de lecture :

La formation servait notamment à connaître la façon d’agir lorsqu’un mammifère marin est empêtré. Photo : David Gaspar, station de recherche des iles Mingan

Des membres des Premières Nations de la Côte-Nord et des employés du Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM) ont appris comment intervenir de façon optimale et sécuritaire auprès des mammifères marins échoués ou empêtrés.

Du 11 au 13 octobre, Pêches et Océans Canada (MPO), région du Québec, a donné, comme à tous les deux ans, sa formation d’intervention auprès des mammifères marins. Habituellement réservée aux agents des pêches, l’invitation a été élargie.

Ainsi, ce sont plus de 31 agents des pêches des régions du Québec et du Golfe, 12 membres des Premières Nations de neuf communautés et quatre employés du GREMM qui ont été formés.

Au menu : techniques de prise de notes en cas d’échouement, identification des espèces, mesures de sécurité, études de cas et bien d’autres.

« Des exercices en milieu aquatique ont aussi pu être réalisés sur les rives du fleuve Saint-Laurent, à Rimouski, avec une réplique gonflable de baleine. Des passants ont même cru qu’il s’agissait d’un réel mammifère marin en détresse », informe le MPO par voie de communiqué.

Renforcer les liens

Il s’agissait aussi d’une bonne occasion pour développer des relations entre les Premières Nations et le MPO, permettant aux agents des pêches et aux membres des communautés d’échanger leurs connaissances lors des interventions.

« Cette expérience facilitera assurément la coordination efficace de nos interventions auprès des mammifères marins dans le futur », estime l’organisation gouvernementale.

Partager cet article