Prudence à l’approche du chantier de Portneuf-sur-Mer

Par Johannie Gaudreault 7:00 AM - 9 juillet 2024
Temps de lecture :

Un nouveau panneau a été ajouté à l’entrée est des travaux à Portneuf-sur-Mer. Photo Shirley Kennedy

Deux accidents sont survenus en moins d’un mois dans la zone de travaux sur la route 138 à Portneuf-sur-Mer. La signalisation déficiente à l’approche du chantier a été pointée du doigt par certains automobilistes, mais le ministère des Transports et de la Mobilité durable (MTMD) dit respecter les normes.

« Après vérification, la signalisation à l’approche de la zone de chantier et dans le chantier est conforme », atteste la conseillère en communication au MTMD, Sarah Gaudreault, qui précise ne pas avoir reçu de plaintes au sujet de ce chantier.

« Il y a eu deux accidents effectivement. Il y en a eu un le 27 juin qui impliquait quatre véhicules légers. Il était avant la zone de chantier. L’autre a eu lieu le 13 juin, mais on n’a pas été avisé. Donc tout s’est réglé très rapidement », confirme la porte-parole. 

Cette dernière dévoile qu’à la suite du dernier accident, le 28 juin, un panneau à message variable (PMV) a été ajouté en direction est pour annoncer la zone de chantier. 

« La signalisation est vraiment respectée, mais ça reste que c’est un endroit où il y a une côte à proximité. Selon les normes, on respecte vraiment les distances de cônes et tout ça », commente Mme Gaudreault. 

Le MTMD et l’entrepreneur attitré au contrat doivent respecter le cahier des charges et devis. « C’est un manuel qui régit toutes les lois et les normes sur les chantiers », explique la conseillère en communication.

Ralentir

Pour le MTMD, la zone des travaux est annoncée clairement à Portneuf-sur-Mer. « La zone de chantier est annoncée quelques kilomètres à l’avance. Donc, les gens quand ils commencent à voir apparaître de la signalisation, des panneaux et des cônes, ils ne sont pas encore rendus sur le chantier, mais c’est vraiment important de lever le pied. On ne sait jamais les files d’automobiles qui pourraient s’agglutiner », soutient Sarah Gaudreault.

Les accidents ne sont pas rares sur les chantiers routiers. « Quand ça arrive, c’est toujours une fois de trop parce que souvent, c’est un rassemblement de travailleurs et d’automobiles. C’est pour cette raison que c’est un peu plus spectaculaire quand ça arrive », témoigne la porte-parole ajoutant qu’il faut ralentir dès qu’on commence à voir la signalisation.

En termes de présence policière, le chantier de Portneuf-sur-Mer n’était pas ciblé. « Il n’y avait pas une présence policière accrue. Il y a certains chantiers qui sont un peu plus en zone urbaine ou lorsqu’on constate qu’il y a des manquements au respect des règles de la route, on pourrait faire appel aux policiers à ce moment-là », divulgue Mme Gaudreault précisant que ce n’est pas le cas pour celui dont on parle.

Partager cet article