Nouveau complexe motorisé – Ça drift sur la piste du Côte-Nord Speedway

Nouveau complexe motorisé – Ça drift sur la piste du Côte-Nord Speedway

Les amateurs de bolides et de drift de la région sont maintenant choyés avec l’ouverture récente du nouveau complexe motorisé Côte-Nord Speedway aménagé près de l’ancienne scierie Kruger à Ragueneau. L’action a débuté le 2 juin et des programmes sont prévus jusqu’à la fin du mois de septembre. Photo JORDANG

Baie-Comeau – Les amateurs de voitures à propulsion et de drift ont de quoi se réjouir avec l’ouverture officielle du nouveau complexe motorisé Côte-Nord Speedway situé à Ragueneau.

Aménagée sur un site tout près de l’ancienne scierie de Kruger, la piste asphaltée est en opération depuis quelques semaines et a accueilli son tout premier défi de 2018, samedi passé.

L’épreuve inaugurale de drift s’est d’ailleurs bien déroulée avec la participation d’une dizaine de pilotes et la présence de près de 400 amateurs anxieux de voir ces bolides à l’œuvre.

Maintenant que tous les papiers sont en règle, les initiateurs du projet souhaitent exploiter le circuit au maximum et ont mis sur pied une programmation détaillée comprenant un total de dix épreuves.

Passionnés

Guillaume Leblanc, Adam Girard, Pier-Philippe Desbiens, Martin Langis et le Septîlien Jean-François Dubé sont des passionnés du sport et ont uni leurs efforts pour mettre sur pied une telle aventure.

« Cela faisait quelques années qu’on songeait à trouver un site pour pratiquer le drift. Nous avons monté un projet avec la SADC et tout est bien aligné pour aller de l’avant », a commenté le Baie-Comois Guillaume Leblanc.

Actifs sur la scène motorisée depuis un bon de temps, les pilotes ont pris part à plusieurs défis un peu partout en province. « Cela demande beaucoup de logistique pour les déplacements et on souhaitait trouver un site plus près de chez nous pour être capable de rouler régulièrement ».

De l’action

D’une superficie d’environ 320 pieds par 320 pieds, le circuit vient d’être asphalté et peut répondre à l’appel des compétiteurs de la région et ceux de l’extérieur, qui pourraient se déplacer éventuellement.

Le programme officiel prévoit de l’action jusqu’à la fin du mois de septembre avec quatre défis de drift, trois courses de bazous et trois épreuves de burnout contest, qui devraient offrir un très bon show de boucane.

Le futur rendez-vous en sera d’ailleurs d’un burnout contest le 16 juin prochain. « Il y en aura pour tous les goûts. De notre côté, nous avons déjà réglé les détails financiers avant que cela commence. Nous avons tout à gagner et rien à perdre avec ce projet », a assuré Guillaume Leblanc avec beaucoup d’optimisme.

Poster un Commentaire

avatar