Denisov gâche la fête au centre Henry-Leonard

Denisov gâche la fête au centre Henry-Leonard

Unique marqueur des siens, Jordan Martel et ses coéquipiers ont fait face à un Mikhail Denisov en très grande forme, dimanche après-midi. Photo Denis Thibault

Baie-Comeau – Le Drakkar a vu sa séquence victorieuse s’arrêter à cinq matchs, dimanche après-midi, quand il s’est incliné 3-1 devant l’Armada de Blainville-Boisbriand et un certain Mikhail Denisov.

L’homme masqué de 20 ans a décidé de gâché la fête devant les 1920 spectateurs présents au centre Henry-Leonard et a offert une prestation sans bavure face aux membres de l’équipage.

Le cerbère russe a multiplié les arrêts clés dès le début de la rencontre et a poursuivi ses prouesses jusqu’à la toute fin. Étoile incontestée de cette partie, le numéro 42 a stoppé 36 des 37 rondelles en sa direction.

En plus de faire face à un gardien en pleine possession de ses moyens, les locaux ont bousillé des occasions en or de toucher la cible et ce, durant les 60 minutes de la rencontre.

Premier but

Les visiteurs ont vite ouvert le pointage en début de partie quand le vétéran Joël Teasdale a surpris le gardien Kyle Jessiman d’un tir faible avec moins de deux minutes d’écoulées au match.

Les locaux ont voulu sonner la riposte en bombardant le numéro 42 de tous les angles et côtés. La première étoile du match a finalement cédé, sur le 24e tir du Drakkar, quand Jordan Martel l’a battu d’un puissant tir dans la partie supérieure.

Avec une égalité de 1-1 après 40 minutes de jeu, les membres de l’équipage ont continué de bourdonner sans toutefois être en mesure de capitaliser et prendre les devants.

Limité à seulement quatre maigres tirs au but (19 au total) au cours du troisième engagement, l’ennemi en a finalement profité pour renverser la vapeur avec le but gagnant de Remy Anglehart inscrit avec moins de trois minutes à faire.

« Il faut donner crédit à Denisov. Il a été très solide et c’est lui qui a fait la différence dans ce match. Les gars ont eu leurs chances en avantage numérique, mais nous avons fait face à un gardien en grande forme », a reconnu le pilote Martin Bernard.

L’entraîneur-chef ne s’est pas juste attardé au pointage final. « Même si le résultat n’est pas en notre faveur, les joueurs ont disputé un très fort match. C’était mieux que samedi et il y a beaucoup de positif à retenir de cette partie. »

En vitesse
Meilleur attaquant des siens, Joël Teasdale (deux buts et une passe) a inscrit le but d’assurance dans un filet désert…Victime d’un deuxième revers seulement en 11 sorties à la maison cette saison, le Drakkar prendra la route en direction de l’Abitibi au cours des prochains jours.

Poster un Commentaire

avatar