Au Château Baie-Comeau – Des tricoteuses contribuent à garder les démunis au chaud

Au Château Baie-Comeau – Des tricoteuses contribuent à garder les démunis au chaud

On aperçoit les tricoteuses du Château Baie-Comeau avec leurs créations. Photos courtoisie

Baie-Comeau – Des familles dans le besoin de la Manicouagan pourront se vêtir chaudement pendant les longs mois de froidure hivernale grâce à l’implication de résidents du Château Baie-Comeau qui ont passé l’automne à tricoter pour la cause, à l’invitation du groupe Cogir, propriétaire de la résidence.

Deux hottes du père Noël remplies de tuque, chandails, foulards, bas et mitaines ont été livrées lundi à la Maison des familles, un organisme ami de la Société Saint-Vincent de Paul qui aide les familles démunies.

Comme le mentionne sa directrice générale, Stéphanie Saint-Gelais, 17 familles ont été ciblées parmi toutes celles qui utilisent les services de la Maison des familles.

Chacun de leurs membres trouvera de quoi rester au chaud parmi les tricots puisqu’on a pensé aux bébés, aux enfants et aux adultes.

Un méga tricothon

Cette activité bénévole s’insère dans un projet de méga tricothon lancé au début de l’automne par le groupe Cogir au sein de l’ensemble de ses résidences pour aînés au Québec. Ainsi, à la grandeur de la province, 55 hottes remplies de pièces de tricot doivent ainsi être distribuées.

Quinze des 20 membres du club de tricot du Château Baie-Comeau ont participé à la première édition du tricothon. Cogir a versé 400 $ pour l’achat de balles de laine.

En plus d’apporter de la chaleur à des gens qui en arrachent dans la vie, l’activité aura été très bénéfique pour les résidentes, en ce sens qu’elle permet de briser leur isolement et de renforcer leur sentiment de contribuer à la société. Tricoter demeure aussi un bon exercice pour maintenir la dextérité, la concentration et la créativité.

Précisons enfin que chaque année, les tricoteuses de la résidence pour aînés soutiennent de nouvelles mamans en leur offrant des tricots pour leurs nouveaux-nés.Elles remettent aussi leurs créations lors de la Nuit des sans-abris.

Poster un Commentaire

avatar